MoovInter

Le moteur d’un Airbus A380 d’Air France explose en plein vol au-dessus du Niger

L’un des quatre réacteurs d’un Airbus A380 d’Air France, qui effectuait la liaison Abidjan-Paris dans la nuit de samedi à dimanche avec 501 passagers, est tombé en panne, contraignant l’appareil à faire demi-tour. L’avion s’est posé sans dommage, selon la compagnie et un passager.

« Nous volions au-dessus du Niger, d’après l’écran de géolocalisation. J’ai vu une boule de feu pendant quelques secondes puis j’ai entendu un grand bruit du côté gauche de l’avion », a témoigné dimanche auprès de l’AFP un journaliste de l’agence Bloomberg, Baudelaire Mieu. « Le vol Air France AF 703 en direction de Paris depuis Abidjan n’a pas pu poursuivre son vol, l’avion un A380 a perdu un moteur en plein vol au dessus du Niger, le commandant a dû vider de kérosène tous les réacteurs et vient de se poser sur l’aéroport d’Abidjan en pleine piste, entouré de plusieurs camions de pompiers…» a-t-il fait savoir dans des propos rapportés par Jeune Afrique.

--- Publicité---

Selon le journaliste Baudelaire Mieu, l’avion qui contenait des centaines de passagers a continué de vibrer pendant tout le retour vers Abidjan. « Les gens priaient, j’entendais des +Seigneur+, des +Allah+. C’était chaud ! J’ai eu la peur de ma vie ! », a-t-il confié.

L’appareil s’est finalement posé sans problème à l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, tous les passagers ont applaudi et ont pu débarquer sains et saufs, selon le journaliste.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus