Le CFA, « un instrument de chantage, de domination et de duperie politique »

Richard Moulomba Mombo, président de l’Alliance pour la Renaissance nationale (ARENA), une plateforme gabonaise, a réagi sur la polémique faite autour de la monnaie du CFA dans un entretien avec Gabon-Infos. Il a assuré que cette monnaie, le CFA est « un instrument de chantage, de domination et de duperie politique ».

Richard Moulomba Mombo, n’a pas mâché ses mots pour faire remarquer que « le Fcfa infantilise l’Afrique, et en particulier ses chefs d’Etat». Pour lui, le vrai danger que constitue la monnaie du CFA, « se situe dans les fondations, le but et les motivations ayant soutenu sa création d’une part, et dans le statut juridique de cette monnaie, d’autre part ».

Richard Moulomba Mombo indique qu’après plus de 80 ans pendant lesquelles « dénominations ont largement évolué entre 1945 et 1960, les objectifs sont restés les mêmes et immuables depuis 1939 », soulignant que c’est le fait de procéder à une politique de déresponsabilisation de l’Afrique et de ces chefs d’Etat face à leur monnaie, qui les amènent à mener « une politique de révérence vis-à-vis de la France dont les populations africaines en deviennent quasiment des mendiants ». Richard Moulomba Mombo, en tant que statisticien, fait remarquer que pour 14 pays d’Afrique utilisant le Fcfa, « les banques commerciales sont obligées de limiter les prêts aux entreprises à 23% du PIB maximum. Alors que ce taux atteint plus de 300% dans des pays anglo-saxon comme le Nigéria ou le Ghana ». Aux panafricanistes donc, vient s’ajouter Richard Moulomba Mombo, qui apporte sa voix pour contribuer à dénoncer une monnaie qui selon ses détracteurs, est nuisible pour l’Afrique.

1 commentaire
  1. Kwame dit

    Sortir du franc CFA est un fait, mais quelles sont les perspectives et les opportunités économiques, sociales à court et à long terme pour chaque pays ?
    Quelles sont les études et les chiffres de nos économistes africains servant dans les plus grandes universités et institutions de la planète sur un horizon 50 ans minimum ?
    Cette nouvelle vision économique sera t’elle validée et respectée par nos gouvernants ?
    Quelle sera notre position avec une monnaie embryonnaire face au plan économique spartiate de la Chine qui est  » la route de la soie  » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus