La police débarque d’urgence chez R. Kelly après une alerte de suicide

La police a débarqué chez le chanteur de R&B , R. Kelly craignant un suicide après l’alerte d’un voisin. 

La police a fait d’urgence une descente dans l’appartement de la Trump Tower de Chicago, suite à un appel alarmiste. D’après celui qui a prévenu les secours, l’interprète de I Believe I Can Fly aurait passé un « pacte de suicide » avec les jeunes femmes qui partagent sa vie au cas où les choses tournaient mal pour lui. Mais sur place, la police a constaté que tout allait bien pour le mis en examen. « La police, sur place, a fait une vérification pour s’assurer que tout allait bien et cet incident n’a rien de sérieux », a déclaré la police de Chicago dans un communiqué transmis à People et relayé par 20 minutes. « C’est choquant que qui que ce soit puisse apporter la moindre crédibilité à tout ça », a réagi l’avocat de R. Kelly visiblement très furieux.

Dans le documentaire Surviving R. Kelly, une des accusatrices de R. Kelly, Lizzette Martinez avait déjà évoqué ce « pacte de suicide » que le chanteur aurait fait avec celles qui entrent dans sa vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus