Italie: elle est « Trop laide » pour être violée

Deux hommes reconnus coupables de viol ont été disculpés parce que les juges ont trouvé que la victime était trop masculine pour susciter l’attraction.

Est-ce que le viol est conditionné par la beauté ou les conditions physiques de la victime ? C’est possible si l’on se réfère au jugement rendu par les juges de la plus haute cour d’appel d’Italie. En effet, les juges ont disculpé deux hommes reconnus coupables de viol sur une péruvienne parce que ces magistrats ont estimé que la victime était trop masculine et donc trop laide pour susciter l’attraction.

Les faits remontent en 2015. A l’époque, deux italiens résidant à Ancône avaient été reconnus coupables de viol sur une jeune femme d’origine péruvienne âgée de 22 ans. Mais ils ont ensuite été acquittés par la cour d’appel d’Ancône qui a annulé ce verdict et ordonné un nouveau procès. Cette décision remonte déjà à 2017 mais ce n’est qu’il y a quelques jours que les motivations ont été révélées, rapporte MCE. Selon les juges, l’histoire de cette femme n’était pas assez crédible, elle ressemblait trop à un homme. Et pour étayer leur décision, les juges qui étaient toutes des femmes se sont basés sur une photographie de la victime et sur les déclarations des accusés qui assuraient qu’ils n’étaient pas attirés par elle. L’un d’eux avait même déclaré qu’il avait enregistré le numéro de la jeune femme sous le nom de ‘Viking’. Mais pour l’avocate de la victime, Cinzia Molinaro, il y a bien eu viol. Elle a confié au Guardian que les accusés avaient drogué sa cliente. Les médecins qui avaient pris en charge la péruvienne avaient d’ailleurs assuré que ses blessures étaient compatibles avec un viol, et que son sang contenait une forte dose de benzodiazépines.

Cette décision a suscité un mouvement de mécontentement dans toute la ville d’Ancône. Près de 200 personnes ont manifesté devant la cour d’appel de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus