Ghana : les femmes interdites d’accoucher dans un village

A Mamfe Dove, un petit village du Ghana, donner naissance à un enfant sur place est un péché, une offense aux dieux du village. Plusieurs témoins confirment qu’aucun bébé n’est né dans le village pour respect aux dieux.

Il s’agit d’une loi qui existe depuis des siècles dans le village de Mamfe Dove au Ghana. Donner naissance à un enfant dans le village est un maque de respect pour les dieux.

--- Publicité---

« Cela est lié à une croyance ancestrale selon laquelle une voix venue du ciel aurait déclaré que « personne ne doit donner naissance dans la localité et ne doit être enterré ici » a déclaré le chef du village.

Pour les femmes du village, la pratique de cette tradition est un véritable calvaire surtout pendant la grossesse.  » Quand une femme commence à avoir ses contractions, elle quitte immédiatement le village pour donner naissance. Parfois elle est obligée de parcourir de longues distances malgré la douleur et les risques pour sa santé et celle de son bébé », se lamente Hannah Kossinah une jeune mère qui vit dans le village de Mamfe Dove.

Le village de Mamfé Dove n’est pas le seul au Ghana à perpétuer cette pratique. Plusieurs villages du pays gardent et transmettent cette tradition à leurs descendances. Mais face à la montée de la nouvelle génération qui critique la tradition, certains villages ont été obligés d’y renoncer.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus