France: plus d’une tonne d’armes de guerre saisies et trois hommes arrêtés

Un atelier de reconditionnement d’armes importées a été découvert en France. Trois hommes ont été mis en examen et écroués.

Plus d’une tonne d’armes, dont du matériel de guerre, et un atelier de reconditionnement aux «ramifications internationales» ont été découverts dans la région de Carcassonne (Aude), ont annoncé ce lundi, Gérald Darmanin et le procureur de Marseille.

« Deux cent sept armes ont été découvertes, dont 54 correspondants à du matériel de guerre – fusils d’assaut, dont des Kalachnikov, et pistolets mitrailleurs », a précisé le ministre de l’Action et des Comptes publics dans un communiqué.

Selon le ministre de l’Action et des Comptes publics, Il a fallu plusieurs mois pour identifier ces “ramifications” entre la France, l’Europe de l’est et les États-Unis, grâce à l’appui des services étrangers partenaires dans le cadre de la coopération douanière internationale. Âgés de 47, 50 et 54 ans, trois hommes ont pour le moment été interpellés dans cette affaire. Ces trois individus, “un responsable de sécurité, un ambulancier et un garagiste” selon le procureur de Marseille, sont connus pour être des collectionneurs d’armes.

L’enquête initiée par la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) a été confiée à la police judiciaire de Perpignan, co-saisie avec la douane judiciaire de Toulouse, sous l’autorité de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus