Cyrille Bolloré nommé PDG à la tête de l’empire familial Bolloré, succédant à son père

Vincent Bolloré continue d’organiser sa succession. Jeudi, il a fait savoir que son fils prendrait la direction du groupe du même nom. Vincent Bolloré avait déjà commencé à passer les rênes de son groupe l’année dernière, en laissant à son fils son fauteuil d’administrateur chez Vivendi.

Le milliardaire breton, qui avait déjà laissé son fauteuil d’administrateur chez Vivendi à Cyrille Bolloré, ne demandera pas le renouvellement de son siège au conseil d’administration de Bolloré à l’expiration de son mandat en mai prochain. Le groupe a en outre annoncé que son conseil avait nommé à l’unanimité Cyrille Bolloré, l’un de ses quatre enfants, au poste de PDG, fonction jusque-là exercée par Vincent Bolloré.

«Le conseil d’administration a remercié M. Vincent Bolloré pour le travail accompli pour le développement de la société Bolloré depuis 38 ans», peut-on lire dans un communiqué publié par le groupe.

Une décision prise moins d’un an après qu’un autre de ses enfants, Yannick Bolloré, a pris la direction du conseil de surveillance de Vivendi. Le départ à la retraite de Vincent Bolloré est prévu pour 2022, une année capitale pour la famille Bolloré puisque le patriarche fêtera ses 70 ans tandis que le groupe familial célébrera ses 200 ans.

Le groupe Bolloré, principal actionnaire de Vivendi, a par ailleurs fait état d’un chiffre d’affaires en hausse de 7% à données comparables en 2018 à 23,02 milliards d’euros. Son résultat opérationnel a bondi de 25% pour atteindre 1,3 milliard d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.