gaetane

CAN Egypte 2019: Emmanuel Adebayor, une des causes de l’échec des Togolais

L’équipe du Bénin s’est qualifiée pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 en battant celle du Togo 2-1, ce 24 mars à Cotonou, dans le groupe D des éliminatoires. Un duel assez difficile pour les écureuils qui, bien qu’ils soient à domicile, ont subi les rages du plus vieux des  éperviers, Emmanuel Adebayor, qui est sur le départ pour sa retraite internationale.

Il n’aura pas démérité cette fois-ci, l’ancien joueur de l’Arsenal et de Tottenham, Emmanuel Adebayor. Malgré sa détermination de dernier jour, le 4è footballeur africain le plus riche en 2018 ( une fortune estimée à 35 millions de dollars) n’a pas pu qualifier le Togo pour la phase finale la Coupe d’Afrique des nations 2019. Bien qu’il ait redonné l’espoirs aux siens (1-1, 72e), l’intrépide Mounié (2-1, 83e) est venu briser le trêve des Togolais qui croyaient encore à la possibilité de se retrouver en terre égyptienne.

Emmanuel Adebayor, le déserteur ?

« C’est fort possible que le match de dimanche [ Bénin 2 –  1 Togo ] soit mon dernier avec le Togo, qualifié ou pas « a confié Adebayor en conférence de presse avant le match. Pourquoi une telle déclaration à la veille d’une si importante rencontre ? Est-ce prémonitoire d’une défaite ?

En réalité, Emmanuel Adebayor a beaucoup fait parler de lui pendant cette phase des éliminatoires CAN Egypte 2019. Alors que le Togo jouait quasiment sa survie dans ces éliminatoires, face à la Gambie et à l’Algérie, l’attaquant de 35 ans avait refusé de prendre part aux rencontres en raison de l’état déplorable de la pelouse du stade Municipal de Lomé. Est-ce raisonnable pour celui qui est le capitaine de la sélection ?

Ainsi, comme à la 3ème journée, la 4eme journée des éliminatoires a été disputée sans le ténor du football togolais, Emmanuel Adebayor, qui est devenu pratiquement « un roi » qui impose ses conditions avant de jouer.

Adebayor annonce son départ du nid des Éperviers

« Je donnerais le meilleur de moi-même et après le match, on verra » a déclaré celui qui a été meilleur buteur des éliminatoires CAN/Mondial 2006 (Zone Afrique), avant cette rencontre (Bénin 2 – 1 Togo). Pourquoi revenir en force et promettre donner le meilleur de soi alors que l’élimination était déjà à la porte ? Si tant est que la pelouse de Lomé est autant pourrie, est-ce le moment idéal pour lâcher toute une Nation, de punir toute une jeunesse assoiffée de voir le drapeau Togolais flotter en Egypte ?

Emmanuel Adebayor a péché par sa méthode de sanctionner les politiques togolaises qui ont toujours été incapables, comme toutes les politiques africaines, d’offrir un cadre adéquat pour le développement du sport.

Malheureusement, malgré la technicité de l’entraîneur français Claude Le Roy, les Togolais n’iront pas en Egypte l’été prochain. De plus, les « Éperviers » seront désormais orphelins de celui qu’ils ont toujours aduler.   » Prendre l’avion, venir à Lomé, jouer avec la sélection, ce n’est plus comme avant, ce n’est plus comme en 2000 ou 2001. Je n’ai plus 17 ans, j’ai 35 ans maintenant et cela devient de plus en plus compliqué  » , a précisé Emmanuel Adebayor.

Ancien joueur d’Arsenal (2006-2009), de Manchester City (2009-2011) ou encore du Real Madrid (2001), il porte aujourd’hui les couleurs de Basaksehir Istanbul (Turquie) et fait rêver la jeunesse togolaise. Emmanuel Adebayor, meilleur buteur de l’histoire de l’équipe du Togo, légende du football africain, a aussi annoncé vouloir prendre sa retraite internationale pour ce dimanche 24 mars 2019. Ce dernier avait porté le maillot des Éperviers pour la première fois le 8 juillet 2008 face à la Zambie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus