Bénin: VERGNET HYDRO décroche un important marché d’approvisionnement en eau potable

L’entreprise française VERGNET HYDRO (Orléans) bénéficie de la confiance des autorités béninoises dans le cadre d’un projet d’approvisionnement en eau potable pour plus de 35 000 villageois. Piloté par L’Agence Nationale d’Approvisionnement en Eau Potable en Milieu Rural (ANAEPMR), le marché a été attribué au groupement associant les sociétés béninoises FORAG SA (Cotonou, chef de file) et AGIRE SARL (Cotonou) à l’entreprise française VERGNET HYDRO (Orléans).

VERGNET HYDRO gagne son premier marché d’Adduction d’Eau Potable (AEP) au Bénin. Pour le Directeur général de la société, c’est une nouvelle page qui s’ouvre dans l’histoire de VERGNET HYDRO au Bénin. « Nous entamons un nouveau chapitre de l’histoire de VERGNET HYDRO au Bénin. Nous y sommes présents depuis les années 1980 et le pays figure parmi les 3 premières destinations de nos pompes à motricité humaine. Aujourd’hui, plus d’un Béninois sur deux (5,6 millions de villageois) s’alimente en eau potable via des pompes VERGNET HYDRO. Mais, ce marché y est notre tout premier projet d’Adduction d’Eau Potable (AEP) », a confié Thierry Barbotte.

[su_heading size=”17″]A lire aussi: Eau potable en milieu rural : la Banque Mondiale accorde plus de 120 milliards au Bénin[/su_heading]

Pour ce marché dont le montant s’élève à 5 milliards de francs CFA (7,62 millions d’euros), FORAG SA implante et réalise 37 forages, puis en réhabilite 4; AGIRE SARL fournit et installe une partie des canalisations et se charge des travaux de génie civil : 15 châteaux d’eau, 82 bornes fontaines et les réseaux d’adduction d’eau; VERGNET HYDRO fournit et installe l’ensemble des équipements électromécaniques (41 pompes immergées, 43 groupes électrogènes, 7 stations de chloration, etc.) et le reste des canalisations.

Le savoir-faire de VERGNET HYDRO pour la réussite du projet…

Pour son expérience et sa compétence dans le domaine, l’entreprise VERGNET HYDRO compte prendre toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire les attentes des autorités et des populations bénéficiaires. Selon Joël Menager, l’entreprise va mettre en branle son arsenal d’équipement adapté aux caractéristiques du projet. « Les 7 réseaux doivent être mis en eau d’ici septembre 2019. Nous allons redimensionner les réseaux et approvisionner nos partenaires en équipements au fil des réalisations et réhabilitations des forages car nous devons adapter les équipements aux caractéristiques de ces forages (profondeurs, débits, etc.), que nous ne connaissons pas à cette heure », a précisé Joël MENAGER, Chargé de Projets de VERGNET HYDRO.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus