Bénin – Supposé licenciement au MEF: le Ministère rétablit la vérité des faits

Depuis quelques jours , il circule sur les réseaux sociaux et dans la presse, une information faisant état du licenciement de plusieurs agents du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF). Pour éclairer l’opinion publique sur la situation des concernés, le Ministère a apporté des clarifications sur ce qui s’est réellement passé.

Les agents contractuels de l’Etat (ACE) affectés au Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) en 2014 sont en fin de contrat sans reconduction. C’est l’essentiel de ce qu’il faut retenir à travers les explications fournies par les services du Ministère selon lesquelles, les agents concernés ont été recrutés au profit de la Direction générale des impôts suite à la création des centres départementaux des domaines en vue de la prise en charge des dossiers de transformation des permis d’habiter en titre.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Bénin-DGI : les 230 ACE 2014 à terme de contrat, désormais au chômage[/su_heading]

Après les réformes opérées dans le secteur, ces centres ont été supprimés, donnant naissance à l’Agence nationale des domaines et du foncier (ANDF). Exerçant dans les centres supprimés sous un contrat à durée déterminée de deux (02) ans, le Ministère a proposé de les redéployer au sein de l’ANDF. Malheureusement, ceux-ci y ont opposé un refus catégorique sauf une seule personne qui a accepté rejoindre la nouvelle structure.

Toutefois, le Ministère s’est convenu avec les agents mécontents pour la signature à titre exceptionnel d’un nouveau contrat pour une dernière fois sans possibilité de reconduction. Ce dernier contrat étant donc à terme, les agents ont été informés de leur départ de l’administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.