Bénin: l’ex-comptable de la C.S de Kétou bientôt devant la criet pour malversations

Interpellé le lundi 18 mars 2019 et gardé à vue au commissariat de police de Pobè dans un dossier de malversations, l’ancien comptable, gestionnaire de l’une des zones de la circonscription scolaire de Kétou sera bientôt présenté au procureur de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (criet).

Louis D. ancien comptable gestionnaire de l’une des zones de la circonscription scolaire de Kétou, arrêté lundi puis gardé à vue au commissariat de police de Pobè pour des malversations financières, sera bientôt présenté au procureur près la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET. Selon l’information obtenue de source proche du dossier et publiée par l’Agence Bénin presse, le mis en cause a déjà  bénéficié d’une grâce du procureur de la République près le tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè suite au remboursement des fonds détournés une première fois.  Maintenant c’est une récidive: il  aurait repris avec les mêmes pratiques après l’obtention des ressources destinées à la même cause pour le compte du troisième et quatrième trimestre de l’année 2018.

[su_heading size=”17″]A lire aussi :Bénin-Justice : Georges Bada, prochain client de la Criet ? [/su_heading]

Il importe de préciser qu’il avait été suspendu pour avoir détourné une somme d’environ quatre millions (4.000.000) de franc CFA destinée à l’achat de carburant pour le fonctionnement de sa structure. Il a été rétabli pour avoir remboursé l’argent détourné. Mais après cette grâce obtenue de la justice, il n’a pas jugé utile de retenir la leçon. Ainsi, comme les vielles habitudes ont toujours la peau dure, il reprend le même forfait avant de prendre la poudre d’escampette.

En effet, n’ayant pas affecté à nouveau les fonds estimés également à environ quatre millions de franc CFA, le comptable aurait abandonné son poste depuis le mois de décembre 2018 et est resté depuis lors, difficile à localiser et contraignant ainsi au ralenti les activités pédagogiques au niveau de la zone dont il a la charge. Egalement accusé de détournement de plusieurs centaines de milles de subventions d’une dizaine d’écoles environ, dans la zone pédagogique qu’il contrôle et de la confiscation de certains ordres de mission du personnel de sa structure, il a été suspendu de ses fonctions et recherché par la police qui a fini par l’arrêter le lundi dernier. Il sera, selon des sources proches du dossier, présenté les tous prochains jours au procureur près la CRIET à Porto-Novo, a précisé l’ABP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus