Bénin- Législatives 2019: la cena officialise ce jour les listes en compétition.

Les différents partis politiques ayant obtenu le récépissé provisoire le 26 Février dernier, jour de la clôture du dépôt de candidature seront fixés demain Mercredi. En effet, au terme de la loi, l’organe en charge de l’organisation des élections en République du Bénin dispose de 8 jours pour rendre officielles les listes définitives retenues.

Au terme du nouveau code électoral, c’est demain Mercredi 5 Mars que la commission électorale nationale autonome (cena) rendra officielles les listes de candidatures retenues pour compétir dans le cadre de l’élection législative. En effet, la loi fait obligation aux responsables de l’organe en charge de l’organisation des élections, de publier les listes définitivement retenues  huit (08) jours après la date limite du dépôt des dossiers de candidature.

[su_heading size= »17″]A lire aussi :Bénin – Emmanuel Tiando: “si quelqu’un voit son dossier rejeté, qu’il saisisse la cour” [/su_heading]

Soulignons en passant, qu’au total sept listes ont pu être déposées à la cena . Il s’agit des listes de:

  • l’Union progressiste,
  • le Bloc Républicain,
  • le Parti du Renouveau Démocratique (prd)
  • le parti Force cauris pour le Développement du Bénin (fcdb),
  • le Moelle-Bénin,
  • L’Union Sociale Libérale (usl)
  • l’Union pour le Développement du Bénin Nouveau (udbn).

Ainsi, après étude des dossiers, la commission électorale nationale autonome fixera la nation et les différents états-majors des partis politiques sur les différentes listes en compétition. Mais au sein de l’opinion nationale il se sussure que la cena procédera à l’invalidation de toutes les sept listes. Certaines, pour absence de certificat de conformité, et d’autres pour des irrégularités constatées. Il est à noter que les listes des différents partis soutenant le chef de l’Etat comportent, aux dires de certains, des irrégularités qui devraient conduire à leur invalidation. Le président du parti Restaurer l’Espoir a dû même recourir aux offices d’un huissier pour constater des doublons qui existeraient sur des listes de la mouvance. Mais ce dernier aurait  rencontré à la résistance des responsables de la cena. Tous les regards sont donc tournés vers la commission électorale nationale autonome dont la décision est très attendue.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus