Bénin: la plainte contre le Parti du renouveau démocratique classée sans suite?

La plainte déposée contre les responsables du parti du renouveau démocratique par un potentiel candidat qui figurerait accidentellement sur la liste de candidatures du parti arc-en-ciel est classée sans suite par le procureur de la république.

La procédure judiciaire, lancée contre le PRD par un candidat d’une autre liste qui accuse ce parti d’avoir utilisé son identité sur sa liste déposée à la CENA sans son aval n’ira pas au delà du cabinet du procureur de la république. En effet, ce dossier vient d’être purement et simplement classé sans suite.

Qu’il vous souvienne qu’à la suite d’une plainte déposée par un citoyen au cabinet du procureur de la république, plainte dans laquelle celui-ci invite le procureur à chercher à savoir les raisons ayant conduit le parti arc-en-ciel à le positionner comme candidat dans la 10ème circonscription électorale. Un positionnement opéré alors que ce citoyen    ne serait même pas détenteur de carte d’électeur. Sur ces dénonciations  le président du parti, Me Adrien Houngbédji a été convoqué par la Brigade criminelle avant d’être finalement écouté à son domicile alors que le secrétaire général et porte-parole du parti fut écouté dans les locaux de la brigade criminelle. Quelques jours après cette audition, alors que les parties étaient attendues ce jeudi 21 Mars 2019, des informations de sources concordantes font état de ce que le dossier serait classé sans suite. Une tracasserie judiciaire de moins pour le numéro 1 de l’assemblée nationale qui fait également objet d’une nouvelle plainte déposée par Moelle-Bénin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus