Bénin – Impasse électorale: un envoyé spécial de Muhammadu Buhari à Cotonou

Pour participer à la recherche de solutions pour l’organisation des élections inclusives et transparentes au Bénin, le Président nigérian Muhammadu Buhari a dépêché un envoyé spécial à Cotonou. Il s’agit de son Ministre des affaires étrangères, Geoffrey Onyeama qui a pour mission de rencontrer les autorités béninoises, notamment le chef de l’Etat pour lui transmettre le message du président de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Geoffrey Onyeama, envoyé spécial de Muhammadu Buhari a rencontré le Président béninois ce jeudi 14 mars 2019. Selon les déclarations de Sarah Sanda, assistante de presse de l’émissaire, le déplacement du Ministre des affaires étrangères s’inscrit dans le cadre de la résolution de la crise politique qui oppose les forces politiques de l’opposition au régime en place dans le cadre des élections législatives du 28 avril 2019. « A peine à  moins de un mois des élections législatives prévues pour le 28 avril, l’opposition s’est plainte d’être délibérément exclue du processus par le gouvernement », a-t-elle déclaré selon les propos rapportés par LNT.

Pour Sarah Sanda, le président de la CEDEAO, Muhammadu Buhari souhaite pour le Bénin des élections inclusives et apaisées. C’est d’ailleurs le point central du message qu’il a envoyé au Président Patrice Talon. « le Président Buhari reste préoccupé par le développement de la démocratie dans la sous-région. Il a donc lancé un message au président Patrice Talon pour qu’il veille à ce que tous les responsables politiques et partis politiques de la République du Bénin bénéficient d’une égalité de traitement pour participer au processus démocratique », a déclaré l’émissaire.

Des exhortations à l’endroit de l’opposition…

Pour l’envoyé spécial de Buhari, ce n’est pas le gouvernement seul qui doit œuvrer pour l’organisation des élections inclusives et apaisées. C’est pourquoi il invite les opposants à faire des propositions tout en ouvrant le dialogue pour un réel consensus. Il a par ailleurs exprimé l’attachement du Président Buhari à l’Etat de droit et à la démocratie dans la sous région pour la sauvegarde de la paix dans les différents pays.

Il faut rappeler qu’une délégation de la Commission de la CEDEAO était à Cotonou pour rencontrer les différents protagonistes. L’objectif est resté le même, organiser des élections inclusives et apaisées. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus