gaetane

Bénin – Impasse électorale: tous les regards à nouveau tournés vers le Parlement

La crise préélectorale sera encore au menu des discussions à l’Assemblée nationale, à l’occasion de la séance plénière prévue pour ce lundi 25 mars 2019. Les députés de la 7ème législature seront en effet appelés à opiner sur les lois dérogatoires proposées en vue des élections législatives inclusives de 2019. La sortie de crise pourrait donc se décider aujourd’hui suite au vote des parlementaires.

Le Président Adrien Houngbédji désigné pour conduire les discussions dans le cadre de la résolution de la crise préélectorale, a affirmé à la dernière séance plénière qu’il avait déjà fini sa mission. Pour cause, le premier responsable du Parlement dit avoir fait tout ce qui est en son pouvoir pour obtenir le consensus autour des différentes propositions. Un exercice qui s’est révélé difficile au vue des agissements de ses collègues députés qui avaient commencé à trop tirer sur la corde.

[su_heading size= »17″]A lire aussi : Bénin – session de crise Assemblée nationale: occasion pour racheter la démocratie?[/su_heading]

En tout état de cause, Adrien Houngbédji dit avoir transmis à la Commission des lois qui devrait normalement prendre le relais des discussions, les propositions telles que examinées en conférence des présidents et au sein du Comité Paritaire. C’est donc le rapport de la Commission des lois qui sera débattu ce jour avant le vote qui interviendra probablement dans cette même journée. Il faut noter que c’est conformément à la volonté du chef de l’Etat d’organiser des élections inclusives avec toutes tendances politiques impliquées, que les députés ont été appelés à revoir les différentes lois électorales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus