MoovInter

Bénin – Impasse électorale: l’UP explique pourquoi elle n’a pas fait de propositions

Les responsables de l’Union Progressiste ont animé dans la matinée de ce jeudi 14 mars 2019 une conférence de presse sur l’actualité sociopolitique. L’impasse politique autour des élections législatives du 28 avril 2019 a été le principal sujet de cette sortie médiatique, occasion pour eux de dire les raisons pour lesquelles le  parti n’a pas fait des propositions de sortie de crise.

L’Union Progressiste (UP) fait partie des formations politiques qui n’ont pas transmis au cabinet du Président de l’Assemblée nationale des propositions pour la résolution de la crise préélectorale. Interrogés sur la question, les responsables du parti jugent inopportun de faire des propositions alors que leur parti n’est pas concerné par les obstacles soulevés. « Nous n’avions pas de problèmes. Les propositions que chacun devrait faire étaient relatives aux problèmes de chacun. Nous n’en avions pas, et puisque nous n’avions , il n’y avait pas de solution à chercher », a déclaré Lazare Sèhouéto, membre de l’UP.

--- Publicité---

Ainsi, l’Union Progressiste n’a pas fait de propositions, parce qu’elle estime de ne pas avoir de problèmes. Selon les propos des responsables de ce parti de la mouvance, il revenait aux partis en difficultés vis-à-vis des lois électorales de faire des propositions pour une sortie de crise. Il faut rappeler qu’à l’instar des progressistes, le Bloc Républicain, le deuxième parti de la mouvance n’a pas non plus transmis de propositions au Président de l’Assemblée nationale. En attendant l’aboutissement des discussions en cours au sein du Parlement, il convient de retenir que ces partis de la mouvance restent les seuls retenus pour participer aux élections législatives du 28 avril 2019.

 

--- Publicité---

2 commentaires
  1. Babalao dit

    On savait. C’est vous qui nous imposez vos lois fabriquées et scélérates. Et vos institutions achetées trouvent vos fautes mineures et vous favorisent en défaveur des autres. Comment pouvez-vous aujourd’hui proposer ? Vous n’avez pas de problème. Adôgocrates que vous êtes !

  2. Seka dit

    C’est juste et raisonnable. Laissez ceux qui se sont créé leurs problèmes en rechercher d’hypothétiques solutions. C’est donc leur problème. Quand ils se baladaient et aboyaient partout, les autres travaillaient dur.
    Tant pis pour eux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus