Bénin: Georges Bada interdit la marche pacifique de l’Usl prévue pour le 15 mars

Le maire de la commune d’Abomey-Calavi a interdit formellement la marche pacifique projetée par la coordination communale du parti de l’homme d’affaire Sébastien Ajavon. Il les invite, par ailleurs, à s’adresser aux autorités compétentes en matière électorales pour des dispositions idoines.

La marche pacifique annoncée par les ténors de l’Union sociale libérale dans la commune d’Abomey-Calavi n’aura plus lieu. C’est du moins ce qu’il faut retenir de la correspondance en date du mercredi 13 mars adressée au délégué général par le maire de la commune dortoir. Deux raisons fondamentales motives cette interdiction. Dans un premier temps, le maire évoque le souci de prévention d’éventuel trouble à l’ordre public. La deuxième raison est relative à un communiqué radio diffusé en date du 25 février 2019 interdisant toute manifestation publique à caractère revendicative.

Par ailleurs, le maire invite les leaders du parti Union sociale libérale à se rapprocher des institutions chargées de la gestion des contentieux électoraux pour des dispositions les plus idoines. Le même courrier met en garde tout contrevenant aux prescriptions de l’autorité communale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus