Bénin: face à la crise préélectorale, Simon Narcisse Tomety s’adresse à Patrice Talon

La crise préélectorale que traverse le Bénin depuis quelques semaines interpelle tous les citoyens du pays. Penser et proposer des solutions pour sortir le pays de l’impasse dans laquelle le pays s’installe progressivement devient la préoccupation de plusieurs béninois. Le professeur Simon Narcisse Tomety, dans une lettre adressée au président Patrice Talon, invite le chef de l’Etat à se rappeler qu’il n’est pas élu par les politiciens ou les grands faux électeurs mais qu’il tient son mandat  du peuple souverain.

C’est sur sa page facebook que l’ex-directeur de l’école de la Nouvelle Conscience Simon Narcisse Tomety s’est adressé au Chef de l’Etat Patrice Talon. Pour lui, la crise que traverse le Bénin depuis quelques jours n’est que la répétition d’une histoire qui s’est toujours produite au temps des différents régimes qu’a connus le pays depuis plusieurs décennies.

Parlant du Bénin, Simon Narcisse Tomety, pense que le problème du pays est d’ordre institutionnel en raison de la nature des hommes et des femmes qui l’animent. « Ce pays a un sérieux problème au niveau de la qualité de toutes les institutions parce que se pose la fiabilité des hommes et des femmes qui animent ces institutions » a-t-il déclaré.

Il poursuit son analyse en affirmant que les hommes politiques béninois ont toujours évolué dans un système de subordination ce qui ne leur permet pas de faire ce qui est nécessaire pour la quiétude du pays.

Narcisse Tomety, s’adressant aux béninois mêmes, les invite à faire beaucoup attention car dit-il « le pouvoir de l’argent n’est jamais le pouvoir du peuple ».

Le pouvoir politique est un pouvoir du peuple et donc ne peut jamais supplanter le peuple. C’est pour dire  qu’il est une erreur de penser que la position institutionnelle d’un tel  dépasse la souveraineté du peuple. A en croire l’ancien collaboration de Pascal Irénée Koupaki, tout  se   passe aujourd’hui au Bénin comme si la volonté du peuple et son sentiment ne comptent plus dans la gouvernance du pays.

La vision de Simon Narcisse Tomey des réformes

Parlant des réformes, le professeur Tomety pense qu’elles sont nécessaires. Dans le même temps, il propose que ceux qui les conduisent soient d’abord des modèles . » Il faut réformer, on est d’accord mais de grâce, les réformateurs n’ont-ils pas besoin d’être réformés eux-mêmes? » se demande -t-il. A travers cette interrogation, on comprend la nécessité de mettre en oeuvre les réformes dans un esprit de dialogue pour réduire  les frustrations sources de tensions actuelles dans le pays. « Vouloir régler tous les problèmes par des rapports de force et refuser le dialogue finissent par emporter tout le monde » a écrit le professeur.

Le professeur Simon Narcisse Tomety appelle le chef de l’Etat à adresser un message d’apaisement au peuple béninois d’autant plus qu’aucun de ses ministres n’est en odeur de sainteté avec ce peuple pour un pareil exercice  dans le climat de crise qui est le nôtre aujoud’hui.

Pour appuyer son argument, il prend comme exemple la dernière sortie du directeur général de la police républicaine après les événements de Kilibo. Pour lui, recourir à  la violence pour régler la situation actuelle est une véritable erreur : « La sortie du directeur général de la police républicaine a adopté un ton trop militariste que le message n’a pas touché véritablement les coeurs » a écrit le professeur Narcisse Tomety pour remettre en cause cette méthode qui, selon lui, éloigne le peuple du vrai message.

1 commentaire
  1. La rupture dit

    Pour vous, il faut laisser circuler librement ceux qui ont tiré à bout portant sur leurs prochains. Quelle incongruité ? J’espère que le président de la république ne commettra pas cette erreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus