Bénin-diplomatie: véritable brouille entre Patrice Talon et Mahamadou Issoufou ?

Les relations diplomatiques entre le Bénin et le Niger sont mises en mal depuis quelques jours. Le président de la République du Niger Mahamadou Issoufou est très en colère contre son homologue béninois Patrice Talon. Au coeur de la divergence, le Président nigérien ne trouve pas de bon œil le silence des autorités béninoises sur les séjours réguliers de son redoutable opposant Hama Amadou.

Les relations étaient déjà envenimées depuis le retrait du projet de construction de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan au groupe Bolloré. La colère du président nigérien Mahamadou Issoufou était déjà en son comble contre le chef de l’Etat Patrice Talon qui n’aurait rien fait dans la décision de la cour suprême écartant Vincent Bolloré de ce projet notamment pour la phase du Bénin.

Selon l’information rapportée par « La Lettre du Continent » dans sa parution N°796 du mercredi 13 mars 2019, Mahamadou Issoufou et Patrice Talon sont en ce moment à couteaux tirés depuis le début de l’année 2019. Les autorités nigériennes trouvent inadmissible que le Président Patrice Talon n’ait rien fait pour empêcher les séjours répétés au Bénin de l’ancien président de l’Assemblée nationale nigérien Hama Amadou, farouche opposant du président Mahamadou.

Depuis 2016 où l’ancien premier ministre et président de l’Assemblée nationale du Niger est contraint à l’exil, Hama Amadou passe le plus clair de son temps entre Paris, Lagos et Cotonou où se trouve sa deuxième femme Hadiza Amadou.

8 commentaires
  1. Adamon dit

    Talon est un désert de compétence

    1. Issa dit

      Mr votre commentaire n’a rien avoir avoir de desert de competence.

  2. Marcos dit

    Le Bénin est un pays démocratique. Ce n’est pas parce qu’il y a des querelles politiques entre le PR du Niger et l’ex président de l’assemblée nationale du Niger que les autorités Beninoises doivent empêcher ce dernier de séjourner au Bénin. Il peut arriver qu’un jour le Président ISSOUFOU demande à séjourner aussi au Bénin. La roue de l’histoire tourne.

  3. paysan dit

    Ces journaleux sont prêts à écrire n’importe quoi? Et pourquoi y a-t-il pas brouille entre les présidents de France et du Nigeria du fait des sejours répétée de Hama à Paris et Lagos?

  4. Issa dit

    Je pense que ces journalistes ont la trouille. Si Talon refuse le projet bollore, c’est lui qui sait pourquoi.
    A propos d’ Hama Amadou, si ce dernier est libre de ses mouvements il peut aller n’importe ou bon lui semble.
    Si Mahamadou Issifou est en desacord Avec Talon le fait qu’Hama Amadou soit a Cotonou, Paris et Lagos, qu’il fasse savoir a Macron et Buhari son mecontentement.

  5. Seko dit

    Cessez d’écrire des non-sens. Pourquoi le président Issoufou choisirait-il de se fâcher avec Talon et pas avec Macron et Buhari aussi?
    Élevez un peu le niveau de vos articles.

  6. Diapeuth GUEU dit

    Paysan, je suis totalement d’accord avec ton analyse.

  7. Jauriac dit

    Êtes-vous sûr de ce que vous écrivez ? Au-delà de tout, vous êtes une institution média et ce que vous écrivez peut vous rattraper à tout moment. Savez-vous que le Bénin et le Niger sont entrain de mettre en place un projet de transport d’hydrocarbures par pipeline ??? Arrêtez de créer des incidents diplomatiques sous le prétexte du principe de la liberté d’expression et de créer des problèmes à votre propre pays s’il vous plaît. La haine ne vous conduira nulle part. Cela ne vous honore pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus