A la Une Politique

Ali Bongo remercie Mohamed VI pour son hospitalité et annonce son retour au Gabon (Officiel)

Gabon-Clôture-en-apothéose-de-la-tourné[email protected]

Ali Bongo, le président Gabonais va rentrer au pays samedi 22 mars, après environs 5 mois de maladie qui a été à l’origine d’une absence prolongée du territoire gabonais. Une information rapportée par son cabinet jeudi.

Le président Ali Bongo « quittera le Maroc pour rentrer au Gabon le samedi 23 mars », a déclaré le porte-parole de la présidence Ike Ngouoni dans un communiqué. Le communiqué se poursuit et indique que le président «est ravi de retourner parmi ses compatriotes … et souhaite adresser ses plus chaleureux remerciements … au roi du Maroc, Mohammed VI, pour son excellent accueil et son incomparable soutien tout au long de son séjour ».

Bongo en pleine forme?

Il va sans dire que cette fois Ali bongo 60 ans, victime en Arabie Saoudite, d’un AVC  le 24 octobre dernier, est entièrement rétabli ou dans la mesure du meilleur et donc, va rentrer définitivement au Gabon. Cette nouvelle intervient alors que dans le pays, les voix s’élèvent pour réclamer la déclaration de la vacance du pouvoir. Acteurs politiques et membres de la société civile ont indiqué que le président n’était plus capable de diriger le pays. Son retour apportera une accalmie dans ce pays d’Afrique centrale qui semble au bord du précipice avec l’absence du commandant en chef, même si le gouvernement indique que tout se passe bien.

Rentré que deux fois en 5 mois

Bongo n’est rentré que deux fois depuis son AVC, restant moins de 48 heures à chaque fois, bien que le gouvernement ait insisté sur le fait qu’il se portait bien. À la fin du mois de février, Bongo a dirigé une réunion du cabinet au cours de laquelle plusieurs nominations ont été annoncées et plusieurs proches collaborateurs licenciés, bien qu’aucun média n’ait été présent à la cérémonie. Bongo a pris ses fonctions après les élections de 2009 qui ont suivi le décès de son père, l’ancien président Omar Bongo, entré en fonction en 1967.

A Lire Aussi

Sri Lanka – Messe de Pâques: plus de 200 morts après des attaques meurtrières des églises

Vincent DEGUENON

Bénin: « Il n’y a aucune menace sur la sécurité du pays » selon Lazare Sèhouéto

Bénin – Législatives 2019: ce qui se passera dans la 11ème circonscription électorale

Parfait FOLLY

Bénin: la police invite les populations à dénoncer les projets d’actes attentatoires à la paix

Bénin – supposé recrutement de « mercenaires » : les clarifications du parti Fcbe

Benn Michodigni

Bénin – Impasse électorale: Candide Azannaï au domicile de Boni Yayi

2 commentaires

Konkona 21 mars 2019 at 20 h 11 min

Le plus important n est pas de rentrer au Gabon mais plutôt choisir de rester digne et permettre aux Gabonais de vivre digne. C est honteux d accaparer un pouvoir depuis des decenis qui hypothèque l avenir des autres Gabonais qui ont les mêmes droits et les mêmes devoirs qu Ali BONGO. Tous les Gabonais naissent libre. Attention à la justice divine. Cette image fait honte à toute l humanité et cache beaucoup de choses. Vive le peuple libre du Gabon, malheur à ceux qui baillonnent leur peuple.

Répondre
Ben 21 mars 2019 at 23 h 34 min

Enfin le retour officiel du président. tout ce que nous souhaitons c’est qu’il soit dans sa meilleure forme pour continuer à diriger le Gabon parce que derrière lui les gabonais se sont radicalisés

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus