MoovInter

Algérie: l’armée menace d’intervenir, Bouteflika connaîtra t’il le même sort que Mugabé?

Alors que les manifestants n’en démordent pas de réclamer la démission de Bouteflika et que l’Algérie semble sombrer progressivement dans une forme de « printemps algérien », l’armée pourrait intervenir incessamment et déposer le président.

L’armée algérienne devrait assumer la responsabilité de trouver une solution rapide à la crise politique, a déclaré lundi le chef d’Etat-major algérien, le lieutenant-général Ahmed Gaed Salah. Cette déclaration est considérée comme le signe le plus manifeste d’une éventuelle intervention militaire depuis l’émergence de manifestations de masse il y a trois semaines,  selon l’agence Reuters. Le président Abdelaziz Bouteflika a courbé l’échine devant les manifestants, la semaine dernière en annonçant qu’il avait annulé la décision de briguer un nouveau mandat, mais qu’il n’a pas démissionné et que les élections ont été reportées.

---Publicité---

Abdelaziz Bouteflika risque de finir comme Robert Mugabe

Jusqu’à présent, la puissante armée est restée dans la caserne pendant les manifestations, les forces de sécurité surveillant principalement des manifestations pacifiques à Alger et dans d’autres villes. A l’image de Robert Mugabe qui se croyant indéboulonnable s’accrochait au pouvoir avant de l’apprendre à ses dépens en raison du coup de force de ses proches qui a eu raison de son fauteuil, Abdelaziz Bouteflika souhaite rester président; les points de ressemblance entre les deux personnalités ne s’arrêtent pas là, et dans les deux cas, l’armée n’est pas loin. Il y a quelques jour, l’armée avait déclaré qu’elle agirait dans l’intérêt du peuple, une déclaration qui, avec cette dernière sortie du chef d’Etat-major conforteraient plus d’un observateur dans leurs hypothèses d’une probable répétition de l’histoire du Zimbabwe en Afrique, avec un putsch sans effusion de sang et avec de grands compromis.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

People

Prince William: sa prétendue maîtresse, Rose Hanbury à deux doigts du divorce

Rose Hanbury, la prétendue maîtresse du prince William est de plus en plus désespérée et seule. Plus rien ne va pour elle depuis l'annonce de sa supposée liaison avec le prince William futur roi d'Angleterre. Au Royaume Uni, après les rumeurs sur…

Monde

Les États-Unis envoient des troupes au Moyen-Orient, l’Iran ne « veut pas la guerre »

Les Etats-Unis vont envoyer 1.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient. Dans le même temps, le président…

Nigeria: l’ONU condamne le triple attentat-suicide du 16 juin

Au Nigéria, le Secrétaire général a dans un communiqué condamné le triple attentat-suicide du 16 juin 2019. Le…

Nigeria – Triple attentat: l’ONU réagit

Dans un communiqué publié dans la soirée du lundi 17 juin 2019, le coordonnateur humanitaire des Nations unies au…

Égypte: l’ancien président Mohamed Morsi a été enterré

Mohamed Morsi est décédé lundi 17 juin pendant une comparution au tribunal. Il était emprisonné depuis sa…

L’arrestation violente d’une famille noire scandalise les États-Unis (Vidéo)

Une vidéo montrant l'arrestation musclée d'une famille noire par des policiers dans un parking de Phoenix il y a un…

États-Unis: Donald Trump lance officiellement sa campagne présidentielle

À la traîne dans les sondages, Donald Trump donne le coup d'envoi de sa campagne à la présidentielle de 2020 lors…

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. Accepter En savoir plus