USA: le baron de la drogue El Chapo dans une prison pire que Guantanamo?

Le seigneur de la drogue Joaquin Guzman devrait passer le reste de sa vie dans une prison notoire surnommée « l’Alcatraz des Rocheuses ».

L’ADX « Supermax » dans le Colorado abrite certains des criminels les plus dangereux des Etats-Unis. Il est entendu qu’ils seront bientôt rejoints par El Chapo à la suite de sa condamnation pour trafic de drogue, blanchiment d’argent et utilisation d’armes à feu, rapporte Sky News. Parmi les détenus actuels, on trouve Dzhokhar Tsarnaev, bombardier du marathon de Boston ; Richard Reid, attentat-suicide à la chaussure ; ou encore Zacarias Moussaoui, conspirateur du 11 septembre.

Bernard Kleinman, qui affirme être le seul avocat représentant les détenus à ADX Florence et à Guantanamo, a déclaré à NBC News, que le fait d’être enfermé dans la prison du Colorado était « une punition bien plus lourde » que d’être détenu dans la prison de Cuba (Guantanamo). Depuis son ouverture en 1994, personne n’a réussi à s’échapper des locaux de Florence. C’est donc le lieu idéal pour accueillir Guzman, qui a déjà fui de la prison de haute sécurité du Mexique à deux reprises ; une fois dans un chariot à linge et une autre fois dans un tunnel à moto.

L’ADX « Supermax », une prison sans porte de sortie

Une barrière de fil de rasoir de 12 pieds de haut, protégée par des rayons laser et des coussins de pression entoure la prison. Des gardes armés avec des « chiens d’attaque » patrouillent sur le terrain et sont également couverts par des tireurs d’élite postés dans 12 tours de guet. A l’ADX Florence, il existe 1 400 portes télécommandées, qui peuvent toutes être fermées et verrouillées simultanément en cas de tentative d’évasion. Les détenus sont maintenus à l’isolement, 23 heures par jour et subissent un minimum d’interactions humaines.

Ils reçoivent des repas dans leurs cellules et les mangent à quelques pas de leurs toilettes. Ils ont droit à une heure par jour de récréation, dans une fosse en béton, qui ressemble à une piscine vide. Parfois, ils ont la possibilité de passer leur heure d’exercice dans la «cage de loisir», qui est assez grande pour faire 31 pas en cercle. Ce sont les détenus les plus proches de la sortie, qui auront l’occasion de voir le monde extérieur pendant leur peine.

El Chapo condamné

El Chapo a été reconnu coupable par un tribunal fédéral à Brooklyn, deux ans après son extradition du Mexique aux États-Unis. Le jury a entendu des témoignages qui ont fourni un aperçu extraordinaire du monde brutal et lucratif du cartel de Sinaloa au Mexique et de la manière dont cet homme de 61 ans est devenu son cerveau, transportant des milliers de kilos de drogues illicites aux États-Unis à travers sa frontière méridionale. La cour a visionné une vidéo, montrant l’interrogatoire d’un homme lié à un poste et écouté des histoires sur des chambres d’exécution spécialement construites à cet effet et sur des violences obscènes.

L’ancienne maîtresse d’El Chapo et même son informaticien, qui a suivi et surveillé nombre de ses associés, ont tous deux témoigné pour le compte du procureur. Après la condamnation, le procureur général Richard Donoghue a déclaré que le résultat était une « victoire pour le peuple américain » et a ajouté, qu’il n’y avait « pas d’échappatoire ni de retour » pour El Chapo. Ce verdict devrait valoir, aux termes de la loi américaine, une peine de perpétuité non négociable à «El Chapo», 61 ans, qui avait été extradé aux États-Unis en janvier 2017, après deux évasions spectaculaires au Mexique. La sentence de son procès est prévu pour le 25 juin. Les avocats de Guzman ont déclaré qu’ils feraient appel du verdict et qu’ils « continueraient à se battre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus