Politique

Sénégal – Présidentielle: trois morts dans des affrontements, une campagne aux allures funestes

Ph: Sénégal drapeau-Depositphotos

La campagne électorale au Sénégal devient de plus en plus sanglante et plusieurs citoyens ont déjà perdu la vie. Lundi soir, des affrontements ont éclaté entre les partisans du pouvoir et ceux du PUR à Tambacounda, faisant au moins trois morts.

Selon les médias étrangers, un militant du parti APR au pouvoir est décédé après avoir été poignardé dans un affrontement avec le service de sécurité du PUR (parti d’opposition) tandis que deux blessés, dont un heurté par un véhicule du convoi du Pur, ont succombé à leurs blessures, rapporte le site Koaci. Ces événements se sont déroulés dans la localité de Tambacounda, dans l’est du Sénégal. Des jeunes en colère du parti au pouvoir ont donc pris en chasse le convoi du PUR, et ont caillassé et incendié plusieurs véhicules du cortège d’Issa Sall. Le média annonce que même des véhicules des journalistes ont été pris à partie et incendiés par ces jeunes militants en furie. Plusieurs hommes de presse ont été blessés et leurs matériels de travail endommagés.

Le bilan de ces événements est de trois morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels considérables. La gendarmerie a mené rapidement son enquête et 24 éléments du PUR ont été arrêtés par la Gendarmerie et déférés directement au parquet, indique la même source. Selon des informations de KOACI, toutes leurs armes qui sont interdites d’usage en cette période de campagne, ont été saisies ; il s’agit d’un arsenal d’armes blanches récupéré par les gendarmes. Issa Sall a donc été contraint de suspendre sa campagne électorale faute de sécurité. Selon le ministre sénégalais de l’intérieur, les responsabilités diverses seront situées et les coupables auront la punition adéquate.

A Lire Aussi

Algérie : Abdelkader Bensalah appelle à une conférence nationale

FPI : Laurent Gbagbo reçoit « le camarade » N’Guessan à Bruxelles et lance un appel

Modeste Dossou

Côte d’Ivoire : en tournée dans le nord, Guillaume Soro nargue le RHDP

Modeste Dossou

Soudan : le président de la commission de l’UA, Moussa Faki annoncé à Khartoum

Modeste Dossou

La révolution soudanaise et la géopolitique des droits de l’homme

Modeste Dossou

France: Angélique Kidjo se prononce sur la crise des Gilets Jaunes

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus