RDC : environ 70 ex-rebelles congolais du M23 rapatriés par l’Ouganda

Plusieurs ex-combattants de l’ex-rébellion du M23 qui s’étaient exilés en Ouganda ont été rapatriés avec leurs familles en République démocratique du Congo, a annoncé le ministère ougandais des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Moses Kasujja, a indiqué que les ex-rebelles s’étaient portés volontaires pour rentrer chez eux cinq ans après les combats avec l’armée de la RDC et leur défaite qui en est résultée. «L’Ouganda a remis au gouvernement de la RD Congo plus de 70 anciens combattants des rebelles du M23 dans le cadre du programme de rapatriement librement consenti», a-t-il déclaré. Il a ajouté que des responsables des Nations Unies avaient été témoins de l’embarquement du groupe à l’aéroport principal d’Entebbe.

Les rebelles, pour la plupart des Tutsis, une minorité de l’est de la RDC avaient été intégrés à l’armée congolaise dans le cadre d’un accord de paix de 2009. Mais, un an plus tard, ils ont affirmé que le gouvernement n’avait pas honoré l’accord ce qui les forçant à se rebeller à nouveau. Mais les forces combinées de l’Ouganda et de la RD Congo ont affaibli le groupe, contraignant de nombreuses personnes à fuir vers des pays voisins comme l’Ouganda. Selon le ministère, 316 personnes au total ont été officiellement rapatriées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus