Polémique autour du quitus fiscal: vers la concrétisation d’une prophétie de Djènontin?

Depuis quinze jours que le processus d’obtention en ligne du quitus fiscal est lancé, aucun parti politique n’a pu obtenir au jour d’aujourd’hui, le fameux document, qui conditionne la validation du dossier de candidature à l’élection législative à venir. Une situation qui semble confirmer une prophétie de l’He Valentin Djènontin, qui martèle qu’aucun quitus fiscal ne sera délivré avant 72 heures de la clôture du dépôt de dossier.

« Depuis quinze jours environ que le processus est lancé, c’est toujours le statu quo au niveau de la direction générale des impôts. A notre connaissance, aucun quitus fiscal n’est délivré à ce jour, alors qu’officiellement, le dépôt des dossiers de candidature démarre le 21 février 2019”, s’indigne les responsables du parti des Forces Cauris pour un Bénin Emergent, par la voix de Nourénou Atchadé, face aux difficultés qu’ils rencontrent à obtenir ce document.

[su_heading size= »17″]A lire aussi :Bénin-délivrance du quitus fiscal: le parti FCBE dénonce le laxisme de l’admnistration des impôts [/su_heading]

Au niveau du parti union sociale libérale, la situation reste le même. A la faveur d’une rencontre convoquée par la commission électorale nationale autonome (CENA), avec des blocs politiques, la question du quitus fiscal a été mise sur la table des discussions par plusieurs formations politiques, qui ont demandé l’appui de l’organe en charge de l’organisation des élections pour obtenir le fameux quitus fiscal.

Selon le calendrier électoral rendu public par la commission électorale nationale autonome, le dépôt des candidatures pour le compte des élections législatives du 28 Avril 2019, coure du 21 au 26 du mois en cours. A moins d’une semaine de cette date fatidique, aucun parti politique n’a encore réussi à obtenir le quitus fiscal alors que le processus est lancé depuis deux semaines.

Est ce à une semaine, que les candidats en lice pourront tous réussir à obtenir le fameux quitus? Ne tendons-nous pas, vers la prophétie de l’honorable Valentin Djènontin, qui estime, qu’aucun parti de l’opposition ne pourra réussir à obtenir le fameux document avant 72 heures de la clôture du dépôt de dossier au point où, il ne pourront plus payer des impôts qui leurs seront notifiés avant la fin de la clôture des candidatures?

[su_heading size= »17″]A lire aussi :Bénin – Quitus fiscal en ligne: Nicolas Yénoussi répond aux préoccupations soulevées [/su_heading]

Avec les difficultés du moment et les cris d’alarme dans le rang de l’opposition, ne tendons-nous pas vers la concrétisation d’une prophétie? celle du secrétaire exécutif national du parti des forces cauris pour un Bénin émergent

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus