MoovInter

Niger: les vraies raisons du limogeage du ministre des finances, Hassoumi Massaoudou

Vendredi 01 février, l’annonce du limogeage du ministre nigérien des finances Hassoumi Massaoudou, sur les ondes de la chaîne nationale du Niger, a surpris plus d’un. Mais cette annonce n’a pas été suivie des raisons réelles qui justifient cette décision du président. Cette fois, on en sait un peu plus.

Le ministre des finances du Niger, a été prié de rendre le tablier vendredi alors qu’il était en mission de mobilisation des recettes internes, à Maradi, capitale économique du Niger. Il sort ainsi du gouvernement, mais les raisons de ce limogeage n’avaient pas été clairement définies dans le communiqué lu à la télé. En effet, selon Rfi, Hassoumi Massaoudou a été sorti du gouvernement pour avoir voulu s’écarter des directives du parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), au pouvoir. Toujours selon le média, Hassoumi Massaoudou qui est le secrétaire général du parti, est en froid avec Bazoum Mohamed, président dudit parti pour des questions de leadership. « Des consultations, au sommet de la hiérarchie du parti, ont permis de trancher la crise qui couvait », écrit Rfi, indiquant qu’au final, la cause du remerciement de Massaoudou est la « rébellion ».

--- Publicité---

Hassoumi Massaoudou affaibli politiquement?

Même si son départ du gouvernement ne signifie pas son limogeage de son poste de secrétaire général du PNDS, le dormais ex ministre des finances, proche du président de la république et très influent dans la sphère politique du pays, est très affaiblie politiquement suite à cette affaire. Notons que le premier motif superficiel de son renvoie, de l’équipe gouvernementale est l’annonce de sa candidature à la présidentielle de 2021. Toujours muet après son départ, plusieurs personnes se demandent s’il maintiendra sa candidature ou s’il changerait d’avis ; quand on sait que c’est le nom du président du parti Bazoum Mohamed, qui a été retenu lors des consultations au niveau supérieur du parti, pour représenter le parti au future élection présidentielle.

Selon plusieurs observateurs, ce limogeage sonne comme un avertissement à tous ceux qui seraient tentés de sortir des rangs du parti rose.

--- Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus