« Monsieur le président… les gilets jaunes ont raison », quand le rap français s’en mêle (VIDÉO)

Le mouvement « gilets jaunes » prend tous les secteurs de la vie sociopolitique française. Cette fois, le mouvement rentre dans le monde de la musique.  L’artiste français 1.9.0 s’est invité dans le mouvement en sortant un titre intitulé « Gilets jaunes » où il demande à l’Etat d’écouter son peuple.

« Si l’Etat a tort, les gilets jaunes ont raison », c’est ainsi que débute 1.9.0 dans sa chanson dédiée aux gilets jaunes, du nom de ce mouvement populaire spontané qui a gagné la France entière et qui réunit des dizaines de millier de français réclamant de meilleures conditions de vie et de meilleurs traitements salariaux. L’artiste appelle l’Etat à s’asseoir pour discuter avec son peuple. « Monsieur le président, asseyons-nous et discutons ; des choses à vous dire très importantes…, vous faites du mal à ma douce France», peut-on entendre de façon explicite dans le titre de ce morceau fait dans un style rap.

Le rappeur a aussi abordé l’utilisation des « flash Ball » par les forces de l’ordre et dénonce une utilisation abusive qui fait envoyer plusieurs citoyens français à l’hôpital. S’adressant au président français Emmanuel Macron, l’artiste n’y va pas par quatre chemins pour dire ce qu’il pense de la situation. « La force et le courage de Sangoku face au flash Ball…, les gilets jaunes remplissent les hôpitaux… les forces de l’ordre protègent vos capitaux », fait remarquer le rappeur français dans le morceau en s’exprimant à la place des manifestants : « on tiendra autant d’actes qu’il faudra ».

1.9.0, l’artiste rappeur

1.9.0, artiste français née en Guyane à Cayenne (973), arrivé en métropole au mans (72) (snam city) en 1987. En 2001, il commence à écumer les scènes parisiennes et ce, pendant deux ans en première parti de MC jean gabin dans le 92 de Clamart à Issy-les-moulineaux, Boulogne Billancourt, Paris Etc… Actuellement en préparation de son nouvel album, il est connu pour son rap très controversé, mélanger de son cru ghetto relayant la rue (j’accuse la France, Mon rap, la rue et ces codes et beaucoup d’autres), mais aussi d’un rap chanter et très musical (génération sacrifiée, snam city, je vois, fiston, etc…) ce qui fait de lui un artiste complet et polyvalent. Créateur de sa propre ligne de vêtements (bled’artson, 1.9.0 ), il poursuit sa carrière en solo et en indépendant jusqu’à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus