Meghan Markle: dévasté, son père Thomas dévoile l’intégralité de sa longue lettre

Thomas Markle, père de Meghan Markle a dévoilé la longue lettre que sa fille lui a écrite en Août 2018 et dont des extraits ont été dévoilés par les amis de l’épouse du prince Harry.

Dans une lettre adressée à son père l’été dernier, Meghan Markle supplie son père de cesser ses attaques médiatiques. «Elle lui a dit : ‘Papa, j’ai le coeur brisé. Je t’aime. Je n’ai qu’un père. S’il te plaît, arrête de m’attaquer dans les médias pour que l’on puisse réparer notre relation.’ […] Il lui a écrit une lettre à son tour et l’a finie en lui demandant d’organiser une séance photo avec elle. Elle s’est dit : ‘C’est l’opposé de ce que je demande. Je te dis que je ne veux plus que tu parles dans les médias, et tu me demandes de communiquer dans les médias. Est-ce que tu m’as entendue ?’ C’est comme s’ils ne se connaissaient pas», avait notamment déclaré une des amies de l’ex-actrice qui a requis l’anonymat auprès du magazine People.

En réponse à cette publication, Thomas s’est adressé dimanche au «Daily Mail», remuant un peu plus le couteau dans la plaie en dévoilant l’intégralité de la lettre rédigée par sa fille. «J’espérais que l’on ferait la paix. A la place de cela, j’ai reçu une épée en plein coeur», a-t-il confié d’après Parismatch. A l’en croire, Meghan ne l’a jamais contacté par téléphone ou par SMS, contrairement à ce qu’elle affirme dans sa lettre, et son téléphone n’est pas joignable. Thomas Markle avait annulé sa venue aux noces de Meghan et Harry en raison de problèmes cardiaques. Un rebondissement survenu quelques jours après que la presse eut révélé qu’il avait orchestré de fausses paparazzades. Depuis, celui-ci ne cesse de passer par les médias pour tenter d’attirer l’attention de Meghan, affirmant qu’elle l’a «zappé» et qu’elle ne répond jamais à ses appels et SMS.

L’intégralité de la lettre de Meghan Markle à son père Thomas

«Papa, c’est avec le coeur lourd que je t’écris ceci, ne comprenant pas pourquoi tu as décidé d’emprunter cette voie, fermant les yeux sur la douleur que tu causes. Tes agissements ont brisé mon coeur en mille morceaux, pas seulement parce que tu as engendré cette peine inutile, mais par le choix que tu as fait de ne pas dire la vérité. Quelque chose que je ne comprendrai jamais. Si tu m’aimes, comme tu le répètes tant à la presse, s’il te plaît arrête.

Permets-nous de vivre en paix. S’il te plaît, arrête de mentir, arrête de créer autant de souffrance, arrête d’exploiter ma relation avec mon mari. […] Tu as dit aux médias que tu m’avais appelée pour me dire que tu ne viendrais pas au mariage. Ça n’est jamais arrivé parce que tu ne m’as jamais appelée. Je n’ai fait que t’aimer, te protéger et te défendre, t’offrant mon soutien financier lorsque je le pouvais, m’inquiétant au sujet de ta santé.

Entendre dire à travers les tabloïds que tu avais souffert d’une crise cardiaque la semaine de mon mariage était horrible. J’ai appelé et envoyé un texto… Je t’ai supplié d’accepter de l’aide. Nous avons envoyé quelqu’un chez toi… Et au lieu de me parler, d’accepter cette aide, tu as cessé de répondre à ton téléphone pour juste t’adresser aux tabloïds. […]

Nous nous sommes tous unis pour te soutenir et te protéger dès le premier jour, et tu le sais bien. Donc, entendre les attaques que tu as commises contre Harry dans la presse, qui n’a rien fait d’autre qu’être patient, gentil et compréhensif, est peut-être le plus douloureux. Pour une raison quelconque, tu choisis de continuer à fabriquer ces histoires, à fabriquer ce récit captivant, et à t’enraciner plus profondément dans cette toile que tu as filée.

La seule chose qui m’aide à dormir la nuit, c’est la foi et le fait de savoir qu’un mensonge ne peut pas vivre éternellement… Je te croyais, je te faisais confiance et je t’ai dit que je t’aimais. […] Tu ne m’as pas contactée depuis le mariage, et bien que tu déclares n’avoir aucun moyen de me contacter, mon numéro de téléphone est resté le même. Tu le sais. Pas de SMS, d’appels manqués de ta part. Juste des interviews pour lesquelles tu es payé pour dire des choses nuisibles, blessantes et fausses»

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X