A la Une Culture

Le Bénin offre 20 millions à Sylvestre Amoussou, l’Etalon d’Argent au Fespaco 2017( vidéo)

Oswald Homéky en veste remet le Chèque de 20 millions à Sylvestre Amoussou, cinéaste béninois

Etalon d’Argent au Festival panafricain de cinéma de Ouagadougou (Fespaco) en 2017, le cinéaste béninois Sylvestre Amoussou a été honoré par le gouvernement béninois via le ministère du Tourisme, de la culture et des sports, dirigé par Oswald Homéky. Ce dernier a remis un chèque de 20 millions de FCFA à l’homme qui a offert au Bénin la deuxième plus haute distinction du Fespaco, il y a bientôt deux ans.

L’attente aura été longue, mais ce lundi 11 février fera oublier le temps, car le gouvernement béninois a enfin honoré son ambassadeur. C’était visiblement un homme heureux et reconnaissant qu’on a vu aux côtés du ministre Homéky.  » Je remercie le ministre et le gouvernement pour cet apport symbolique pour … travail. A un moment donné, j’ai cru que mon pays m’avait oublié. Mais c’est que je vous ai rencontré à plusieurs reprises et par moment, je me dis, ça va se faire et il y a des moments où je me décourage totalement. », a d’abord lancé l’heureux du jour.

Par la suite Sylvestre Amoussou, après avoir loué le dynamisme du ministre Homéky a précisé que les actes valent mieux que les paroles.  » Je souhaite sincèrement que les acteurs culturels trouvent leur place dans ce pays. Parce que j’ai l’impression que les jeunes y galèrent sincèrement.« , a martelé le cinéaste Amoussou qui précise que «  le cinéma n’est pas un art où on peut chercher au départ à gagner de l’argent tant que ce n’est pas structuré. » Il a invité le gouvernement a accompagné la jeunesse et mettre en place les moyens pour que le Bénin brille…

C’est la mort dans l’âme que le cinéaste a dit aller au Fespaco cette année, parce qu’il aurait sûrement préparé son numéro pour la compétition dans des situations financières précaires. En tant qu’Étalon d’Argent, il aurait voulu ramener au Bénin l’Etalon d’Or. Mais  » si ce n’est pas pour cette fois-ci, je pense que ….ça sera pour la prochaine fois. », a-t-il lancé.

Bien avant l’heureux du jour, le ministre Homéky au nom du Chef de l’Etat, au nom de tout le gouvernement a adressé ses félicitations au cinéaste qui a rendu fier les béninois et hissé haut le drapeau du Bénin.  » Nous venons de prendre en audience notre compatriote Sylvestre Amoussou pour lui témoigner la reconnaissance de l’Etat béninois et de tout le peuple. Il est du devoir de l’Etat de célébrer les talents et comme vous le savez, nous avons fait de la célébration des talents une tradition. A chaque fois qu’un jeune béninois dans un domaine comme dans un autre excelle, nous nous faisons le devoir de le recevoir en audience, pour tout au moins, lui transmettre la reconnaissance du gouvernement et aussi, lui dire tous nos encouragements, toute notre affection. Plusieurs jeunes sportifs, plusieurs jeunes acteurs culturels sont passés par ici, et ont pu faire cet exercice. Je suis particulièrement heureux en ce jour enfin, après autant de mois, que nous ayons réussis à nous voir de façon formelle. C’est en toute humilité et avec toute la reconnaissance que nous venons te dire Merci.« , a déclaré le ministre Homéky. L’autorité reconnaissant l’immensité du talent du cinéaste béninois est heureux de voir des professionnels du cinéma reconnaître l’étendue et la qualité de son travail.

« L’orage africain – Un continent sous influence « , est le titre du film qui a valu l’Étalon d’Argent au béninois Sylvestre Amoussou au Fespaco.

Pour rappel, le FESPACO 2019, se déroulera du 23 février au 02 Mars et connaîtra la participation de plusieurs pays africains, avec des films en compétions dans toutes les catégories, court métrage, long métrage, documentaire etc.

Voir ci-dessous, quelques photos et vidéos de la cérémonie de remise de chèque.

A Lire Aussi

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin – Légisaltives 2019: le JRPR mobilise les étudiants pour des élections apaisées

Cochimau S. HOUNGBADJI

Mercenaires au Bénin, la réplique des FCBE à la police républicaine

Parfait FOLLY

Bénin – Impasse électorale: l’affaire des « mercenaires » est une fable selon Nicéphore Soglo

Bénin: retour sur les personnes interpellées ou arrêtées au cours de la semaine

Robert Houngbo

Bénin – crise préélectorale : le jusqu’au-boutisme suicidaire des forces politiques

Hervé Ganhouégnon

1 commentaire

Alain Eklou 11 février 2019 at 21 h 56 min

Merci au gouvernement pour l’encouragement du talent béninois.

Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus