---Publicité---

Inde: l’alcool frelaté fait une centaine de morts en un week-end

Une centaine de personnes ont succombé suite à la consommation de l’alcool frelaté, au cours du week-end en Inde, déclenchant une vaste opération policière contre les distilleries clandestines.

D’après les médias indiens, le bilan s’élève à 116 morts depuis vendredi et pourrait être amené à s’alourdir, car de nombreuses victimes restent hospitalisées dans une zone à cheval sur les États d’Uttar Pradesh et d’Uttarakhand (nord), située à 150 km au nord de la capitale New Delhi.

--- Publicité---

En réponse à cette hécatombe, plus de 3 000 personnes soupçonnées d’être liées à la contrebande d’alcool ont été arrêtées.

Du méthanol souvent ajouté

Chaque année, des centaines d’Indiens pauvres meurent après avoir consommé de l’alcool frelaté bon marché. Les contrebandiers ajoutent souvent du méthanol – un alcool hautement toxique, parfois utilisé comme antigel – dans leur breuvage, afin de le corser.

Des cinq milliards de litres d’alcools bus, chaque année en Inde, environ 40% sont produits illégalement, selon l’International Spirits and Wine Association of India. « Nous essayons de savoir, si d’autres personnes ont consommé de l’alcool frelaté », explique Dinesh Kumar, officier de police. « Y en a-t-il encore dans les foyers ? Nous menons l’enquête. Et nous essayons de faire en sorte que les gens soient traités du mieux que l’on peut ». L’alcool proviendrait de l’Etat voisin, l’Uttarakhand.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus