Emirats arabes unis: le pape François en visite, réclame la liberté de culte

Le pape François, qui effectue une visite historique dans la péninsule arabique, a prôné lundi 04 janvier, la lutte contre l’extrémisme. Le souverain pontife réclame la liberté de culte au Moyen-Orient.

Premier chef de l’Eglise catholique à fouler le sol de cette région qui fut le berceau de l’islam, le pape argentin a prononcé son seul discours du jour, devant un parterre international de dignitaires religieux chrétiens, musulmans et juifs, réunis à Abou Dhabi dans la capitale des Emirats arabes unis.

Le pape François a appelé lundi les leaders religieux du Moyen-Orient “à rejeter la guerre” et réclamé la “liberté de culte” dans une région majoritairement musulmane, selon la chaîne Al-Jazira. : “La guerre ne crée rien d’autre que le désespoir, les armes n’apportent que la mort”, a-t-il déclaré lors d’une réunion de plusieurs centaines de représentants de toutes les confessions. “Je pense notamment au Yémen, à la Syrie, à l’Irak et à la Libye”, a-t-il ajouté.

Messe inédite en plein air du pape François

Le pape doit achever mardi, sa visite par une messe en plein air, destinée en premier lieu à l’immense communauté d’expatriés – notamment philippins et indiens –, qui représente plus de 85 % de la population des Émirats. Plus de 130 000 personnes sont attendues à la messe, dans un pays qui compte environ 1 million de catholiques.

Tôt mardi, plus de 2.000 bus, avaient transporté gratuitement des fidèles de tout le pays jusqu’à Abou Dhabi. Un organisateur a annoncé sur haut parleur, la présence de quelques 170.000 personnes –un rassemblement public inédit aux Emirats arabes unis– à la messe à l’intérieur et à l’extérieur du “Zayed Sports City”, le plus grand stade du pays, placé sous haute sécurité.

Le chiffre de 135.000 tickets distribués, avait été annoncé officiellement avant l’événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus