Accueil » Côte d’Ivoire: Tiken Jah appelle Gbagbo, Ouattara et Bédié à renoncer au pouvoir (Vidéo)
A la Une Politique

Côte d’Ivoire: Tiken Jah appelle Gbagbo, Ouattara et Bédié à renoncer au pouvoir (Vidéo)

(FILES)-- A file photo taken on February 14, 2015 shows Ivorian reggae artist Moussa Doumbia, known as Tiken Jah Fakoly, speaking during an interview in Goma. Fakoly was turned back upon his arrival at the airport of Kinshasa on June 19, 2015, where he was supposed to give a concert on June 21 at the Jazz Kif 2015 festival. According to an organizer of cultural events in Kinshasa and a diplomatic source, it has become extremely difficult to bring artists into the country since March 15, when about thirty people, including rappers and civil society activists, were arrested during a meeting on good governance in Africa. AFP PHOTO / FLORY MUMENA

Le chanteur Tiken Jah Fakoli, s’est adressé ce jeudi 07 février, à l’élite de la Côte d’Ivoire, en occurrence Alassane Ouattara, Henry Konan Bédié et bien entendu, Laurent Gbagbo. Dans une vidéo, le chanteur a convié les trois personnalités à renoncer à la course pour la présidentielle de 2020.

Le reggae man ivoirien Tiken Jah n’est pas allé par trois chemins pour adresser son message aux trois personnalités politiques les plus populaires de Côte d’Ivoire. Longtemps resté dans un mutisme controversé sur la situation politique du pays, l’artiste est monté au créneau pour rappeler que la Côte d’Ivoire est le pays de tous les ivoiriens et qu’elle ne saurait être prise en otage par quelques têtes, parlant de l’actuel président Alassane Ouattara et des anciens présidents Henry Konan Bédié et Laurent Gbagbo. « Nous ne pouvons pas nous laisser prendre en otage par trois personnes. Nous devons absolument aller vers la paix et la réconciliation », a appelé Tiken.

L’artiste poursuit dans la vidéo que « depuis plusieurs décennies, à la veille de chaque élection, nous vivons et revivons les mêmes problèmes, alors que nous devons tirer les leçons des années 1999, 2002 et 2010. C’est à nous aujourd’hui de conseiller les autres peuples, nous devons tout faire pour aller vers la paix, la réconciliation et l’unité nationale ». En concluant son intervention, Tike Jah a lancé un autre appel au président Alassane Ouattara, au président Henri Konan Bédié, au président Laurent Gbagbo, leur demandant de « renoncer à se présenter aux prochaines élections ».

« Je voudrais enfin, respectueusement dire au président Alassane Ouattara, au président Henri Konan Bédié, au président Laurent Gbagbo de renoncer à se présenter aux prochaines élections présidentielles et d’être des exemples pour l’Afrique, de rentrer dans l’histoire par la grande porte. Car, la paix, la stabilité de notre pays dépend de vous », a-t-il conclu.

A Lire Aussi

Bénin: Rsf exige la libération du journaliste Casimir Kpédjo avant tout procès

Ouganda: la police disperse les partisans de Bobi Wine, candidat à la présidentielle

Modeste Dossou

Bénin – Impasse électorale: quel impact avec la saisie du parlement européen?

Robert Houngbo

Mali: le nouveau premier ministre est enfin connu

Modeste Dossou

Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo fait mal à Man, l’euphorie à son comble

Modeste Dossou

Bénin: les dernières informations sur la garde à vue du journaliste Casimir Kpédjo

Cochimau S. HOUNGBADJI

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus