---Publicité---

Côte d’Ivoire: « ma vie politique ne fait que commencer… je vais m’asseoir » dans le fauteuil, Soro

24 heures après avoir annoncé sa démission de la tête du parlement ivoirien devant ses paires députés, Guillaume Soro se dit libéré et indique implicitement qu’il pense désormais pouvoir briguer la magistrature suprême de la Côte d’Ivoire.

«Je vais aller chercher le fauteuil pour m’asseoir dedans, ça sera plus confortable d’être assis dans le fauteuil», a déclaré Guillaume Soro ex président de l’Assemblée nationale ivoirienne, faisant certainement allusion au fauteuil présidentiel. Etant désormais « libéré » et donc n’étant « plus astreint au devoir de réserve », il s’est permis d’exprimer ses projets concernant son avenir politique.

--- Publicité---

Toutefois, il faut noter que Soro a peut-être des envies de devenir président de côte d’Ivoire, mais il n’a fait allusion à aucune date. La question qui reste donc à se poser est : à quel moment, Soro pense-t-il briguer la présidence de la république ? «Ma vie politique ne fait que commencer, c’est le début, on a rien fait encore », a déclaré Guillaume Soro.

Guillaume a été presque poussé vers la sortie par Alassane Ouattara, président de la république. «Le président l’a voulu avec insistance, j’ai décidé de ne pas aller à la radicalisation ni à l’affrontement», a-t-il affirmé. En effet, Soro et son allié du RDR, traînaient des différends depuis plusieurs mois et avaient du mal à colmater les brèches. Le coup de grâce est intervenu, quand Ouattara a décidé de la création du RHDP et que Soro a refusé d’y adhérer. La tension est montée et Guillaume Soro a décidé de démissionner, estimant s’être « sacrifié pour le pays ».

Désormais électron libre, on se demande s’il ira à la prochaine présidentielle sur une liste politique ou s’il soutiendra le candidat d’un parti.

---Publicité---

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Dans le Flux de l'actualité

Nos partenaires et nous utilisons des données non sensibles comme des cookies ou des identifiants électroniques pour afficher des publicités personnalisées, mesurer le nombre de visiteurs ou encore adapter notre contenu. Cliquez sur le bouton pour donner votre consentement à ces opérations et profiter d'une expérience personnalisée. Vous pouvez modifier vos préférences à tout moment en revenant sur ce site. AccepterEn savoir plus