Burkina Faso: ce militaire meurt dans une explosion, un mois après son mariage

Marié le 25 janvier 2019, un Médecin-Militaire qui venait juste de finir sa formation à l’école militaire est décédé dans une explosion à Djibo au Burkina Faso. 

Deux militaires ont trouvé la mort jeudi 14 février 2019, dans la province du Soum, à quatre kilomètres de la ville de Djibo. Parmi eux, figure un Médecin-Militaire, marié, il y a à peine un mois. L’information a été annoncée dans un communiqué des forces armées. Selon RFI, “un cadavre piégé à la bombe et vêtu en tenue militaire terre du Burkina” a explosé, faisant des morts au sein des policiers et un médecin militaire officier à Djibo, dans la région du Sahel. Selon le média, les éléments des Forces de Défense et de Sécurité ont été appelés d’urgence sur « un lieu de crime » qui s’est révélé être un guet-apens.

[su_heading size=”17″]A lire aussi : Côte d’ivoire: un faux militaire proche d’un colonel arrêté à Adjamé (vidéo) [/su_heading]

Sans savoir que le corps gisant était piégé, ils ont voulu le manipuler pour les constats d’usage, ce qui a provoqué l’explosion, disent les sources. Le corps était celui d’un terroriste blessé durant les accrochages avec les forces armées burkinabè. Il aurait succombé des suites de ses blessures. C’est ainsi que les autres membres du groupe l’ont alors revêtu d’une tenue des forces armées burkinabè, avant de le déposer au bord d’une voie d’accès à la ville de Djibo.

2 commentaires
  1. Val dit

    RIP cher confrère. Que la terre te soit légère. Mais revoyez la date de mariage.

  2. Maxime DJOKOUI dit

    Messieurs les journalistes, relisez vos copies avant publication s’il vous plaît. Que vient chercher la date du 25 Février 2019 ? Nous n’y sommes pas encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus