Bénin: Un voleur et ses victimes tombent tous dans le filet de la police républicaine

La police républicaine était face aux professionnels des médias ce Jeudi 31 Janvier 2019. Au cours de ce rendez-vous hebdomadaire, les éléments du général Nazaire Hounnonkpè ont présenté le résultat de leurs actions sur le terrain.

La police républicaine par le biais de son porte-parole a présenté ce Jeudi 31 Janvier 2019 le point des différentes actions menées sur le terrain. Trois faits principaux ont fait l’objet de la présentation. Le premier est relatif à l’interpellation d’un présumé voleur par les unités du commissariat du 5è arrondissement de Porto-Novo.

Le hors-la-loi a détallé à la vue d »une patrouille à moto attirant ainsi l’attention des flics. Poursuivi, il sera finalement interpellé avec un ordinateur portatif, six smartphones et des talisman de protection. Auditionné, il avoua qu’il venait d’un cambriolage. Transporté sur le lieu du vol, les éléments de la police républicaine ont dû se résoudre à embarquer aussi bien le voleur que les victimes . En effet, à la vue des éléments de la police, les présumées victimes ont pris la clé des champs. La raison de cette tentative de fuite, ce  sont des cybercriminels et 5 parmi eux ont pu être interpellés.

[su_heading size= »17″]A lire aussi: Bénin: la police républicaine déterminée à faire respecter le code de la route [/su_heading]

Le second fait, objet de la conférence de presse du porte-parole de la police républicaine, est la saisie de faux médicaments par le commissariat de Sèmè-Kpodji. Le vendeur clandestin du produit illicite fut interpellé avec un stock important de produits pharmaceutiques.

L’interpellation d’un repris de justice par les éléments de la police républicaine a fait l’objet du troisième point présenté à la presse. En effet, dans la nuit du mardi 29 au mercredi 30 janvier 2019, le domicile d’un citoyen à été cambriolé à Lokokoukoumè dans l’arrondissement d’Agblangandan. Le cambrioleur a emporté une moto Dayang. L’enquête diligentée par la police a permis de mettre la main  sur le voleur coutumier du fait et qui a été libéré de la maison d’arrêt de Cotonou le 9 janvier 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus