A la Une Société

Bénin: Un directeur d’école déposé pour viol supposé sur mineur

Photo du site le pointsur.com

Un directeur d’école primaire séjourne depuis hier 7 Février 2019 à la prison civile de Missérété. Il est soupçonné de viol en complicité avec l’un de ses collaborateurs sur plusieurs filles de l’école. 

Le directeur de l’école primaire publique d’Obada située dans la Commune de Kétou a été déposé ce Jeudi 7 Février 2019. Selon l’information rapportée par « Agence Bénin Presse », l’éducateur a été déposé à la prison civile de Missérété parce qu’il serait soupçonné d’avoir eu des rapports sexuels  non-consentants avec plusieurs filles de son école.

Âgé de la quarantaine, le directeur avec la complicité de l’un de ses collaborateurs , du prénom de Charles, un jeune homme en stage dans ladite école, rapporte « l’Agence Bénin Presse ». Leur mode opératoire, consiste à faire voir des vidéos pornographiques, clandestinement aux apprenants dans l’enceinte de l’établissement surtout dans le bureau du directeur afin de préparer la petite fille à l’acte répréhensible. Après avoir soûlé l’âme innocente des images immondes, il enfonce ses doigts dans le sexes des fillettes, a-t-on appris. Le stagiaire venu pour la formation à la vue de son patron a changé de vocation. Venu pour devenir éducateur, il délaisse cet apprentissage au profit de « l’assistance en gynécologie »

Le duo s’adonne alors bestialement à l’acte blâmable  en tentant de tenir des rapports sexuels avec les fillettes et enfoncent leurs doigts dans leurs sexes au cas où ils n’arrivent pas à les pénétrer. Le stagiaire, dès l’éclatement de l’affaire, a pris ses jambes au cou et reste jusque-là introuvable.  Le directeur de l’école quant à lui, a été présenté au procureur du tribunal de première instance de deuxième classe de Pobè, puis déposé en prison de Missérété hier  jeudi 7 Février 2019.

A Lire Aussi

Bénin – impasse électorale: un ultimatum de 48h à Patrice Talon

Robert Houngbo

Bénin – Légisaltives 2019: le JRPR mobilise les étudiants pour des élections apaisées

Cochimau S. HOUNGBADJI

Mercenaires au Bénin, la réplique des FCBE à la police républicaine

Parfait FOLLY

Bénin – Impasse électorale: l’affaire des « mercenaires » est une fable selon Nicéphore Soglo

Bénin: retour sur les personnes interpellées ou arrêtées au cours de la semaine

Robert Houngbo

Bénin – crise préélectorale : le jusqu’au-boutisme suicidaire des forces politiques

Hervé Ganhouégnon

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus