Bénin – Procès Icc-Services: Me Charles Badou satisfait du verdict de la CRIET

Le procès Icc-Services ouvert devant la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) s’est achevé dans la nuit du jeudi 07 février 2019 par la condamnation de certains accusés et l’acquittement d’autres. Invité par sur l’émission “90 minutes pour vaincre”, Me Charles Badou a exprimé sa satisfaction face au verdict controversé rendu par la Cour.

Certains citoyens auraient voulu que les promoteurs de la structure de placement d’argent Icc-Services écopent de lourdes peines contrairement à ce qui leur a été infligé par la Cour. Selon ces derniers, la peine retenue contre les mis en cause n’est pas à la hauteur de l’infraction commise. Ainsi, beaucoup pensent que la CRIET a caressé les accusés dans le sens du poil, alors que ceux ci ont escroqué des milliers de béninois à hauteur de plusieurs milliards. Selon la cour, ils s’en sortent avec 10 ans d’emprisonnement et une amende de 12 millions.

Mais pour l’avocat Charles Badou, la polémique suscitée par le verdict de la Cour n’est pas en déphasage avec ce que prévoit la loi dans le cas de l’infraction commise. Il reconnait que ceux qui souhaitent une lourde peine sont dans une logique, mais que la Cour ne peut dévier son verdict de la directive tracée par le code pénal. Pour l’homme de droit, les 10 ans infligé à Emile Tégbénou et ses co-accusés n’est pas une petite peine comme les gens le pensent. A l’en croire, pour l’escroquerie aggravée reprochée aux accusés, la loi prévoit jusqu’à 10 ans et dans certains cas, des peines allant à 20 ans.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

2 commentaires
  1. Delphin GOUVOEKE dit

    il ne peut en être autrement vu sa position dans la chose publique

  2. Seka dit

    On attend de savoir ce qu’il en sera du parrain Boni Yayi et de ses comparses de ministres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X