Bénin: le gouvernement mobilise 60 Milliards de FCFA pour la réduction de la pauvreté

60 Milliards de FCFA d’accord de financement. C’est le montant que le gouvernement de la rupture vient de mobiliser, pour réduire la pauvreté dans 51 000 ménages.

Le fonds international de développement agricole (fida) et le gouvernement du Bénin, ont signé ce Vendredi 8 Février 2019, à Rome, l’accord de financement du projet d’appui au développement agricole et à l’accès au marché (PADAAM). Cet accord, a été signé entre Monsieur Gilbert F. Houngbo, président du FIDA et le ministre de l’économie et des finances; Romuald Wadagni.

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) est une institution financière internationale et une institution spécialisée des Nations Unies qui lutte contre la pauvreté et la faim dans les zones rurales des pays en développement.

A travers cet accord, plus  de 51 000 ménages ruraux vulnérables du Bénin bénéficieront d’un projet de 104,4 millions d’USD soit près de 60 milliards de FCFA en vue de réduire la pauvreté rurale, grâce à une approche axée sur les filières agricoles. Il contribuera aussi à réduire les importations de produits alimentaires et à améliorer la compétitivité des produits des petits exploitants agricoles sur les marchés intérieurs et extérieurs.

Le FIDA participera au financement du projet par un prêt de 15,5 millions d’USD et un don de 15,5 millions d’USD. Le projet sera cofinancé par le Fonds de l’OPEP pour le développement international (10 millions d’USD), le secteur privé (5,6 millions d’USD),  les institutions financières (1,3 million d’USD), le Gouvernement béninois (9,8 millions d’USD), et les bénéficiaires (3,3 millions d’USD). Le déficit de financement, d’un montant de 43,6 millions d’USD, sera couvert par d’autres sources de financement ou par les allocations futures des ressources du FIDA au Bénin.

Le PADAAM interviendra dans les départements de l’Atlantique, des Collines, du Couffo, du Mono, de l’Ouémé, du Plateau et du Zou. Il vise à créer des emplois et à améliorer les revenus des petits exploitants agricoles en particulier les femmes et les jeunes vivant dans les zones du projet. Au moins 40% des participants du projet seront des femmes et 30% des jeunes. En outre, il va promouvoir des mesures visant à renforcer la résilience des petits exploitants agricoles face aux changements climatiques et, mettra en place un système d’assurance, destiné principalement aux groupes cibles du projet.

1 commentaire
  1. Amelagbe dit

    Mensonge d’etat!
    A la lecture de l’article il est clair qu’a peine 30 milliards sont mobilises!
    On compte sur les pauvres qu’on veut aider pour trouver 1,5 milliard, le gouvernement abonne aux bons du tresor pour trouver 5 milliards, et 20 milliards sont toujours inexistants!
    Voila comment ce gouvernement menteur enfume le peuple!
    Tout au futur, demain on rase gratis, aujourdhui, serrez la ceinture pendant que nous festoyons a vos depens !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus