Après l’Italie, la Turquie critique ouvertement la politique française en Afrique

Les autorités françaises devraient faire face aux violations des droits humains et aux meurtres dans lesquels elles ont été impliquées, du Cameroun à l’Algérie, a déclaré lundi le porte-parole du parti au pouvoir en Turquie.

L’annonce du président français de commémorer en avril ce qu’il a appelé le « génocide arménien » en appelant à « faire face à l’histoire », n’a pas du tout plu  aux autorités turcs qui s’en sont prises ouvertement à la France et à Macron. « Faire face à l’histoire est essentiel pour la France », a déclaré à la presse Omer Celik à l’issue d’une réunion du comité exécutif central de son parti au pouvoir, le parti Justice et Développement (AK).

«Ce à quoi la France devrait faire face juridiquement, du Cameroun à l’Algérie, ce sont les actes de violation des droits de l’homme et les meurtres commis par les autorités françaises. Ce qui est tragique, ce sont les propos du président français Emmanuel Macron sur le fait de faire face à l’histoire. Faire face à l’histoire doit être un terme qui devrait être utilisé dans un autre sens pour la France », a-t-il déclaré

Faisant référence au tweet de Macron sur le génocide arménien de 1915, Omer Celik déclare que « alors que les crimes commis par les autorités françaises sont évidents, se cacher derrière un terme comme “faire face à l’histoire” est le résultat d’une approche de lobbying de Macron, qui est en pleine tourmente politique ». Il a également averti que la Turquie ne se contenterait pas de condamner cette mesure annoncée par Macron, mais qu’elle aurait également des effets sur les relations bilatérales entre la France et la Turquie. Le porte-parole du parti au pouvoir a ajouté que Macron devrait s’occuper de ses affaires au lieu de vouloir donner des leçons de morale aux autres ; rappelant que Macron est accablé par des mois de manifestations du mouvement gilets jaunes, et tente de se sauver par des allégations dénuées de fondement, au lieu de produire des “politiques astucieuses” pour s’attaquer au problème.

La semaine dernière, Macron a annoncé que le 24 avril serait une journée pour commémorer le « génocide arménien ». La Turquie s’oppose à la présentation de ces incidents en tant que “génocide” mais décrit les événements de 1915 comme une tragédie pour les deux parties. Ankara a proposé à plusieurs reprises la création d’une commission mixte d’historiens de Turquie et d’Arménie, ainsi que d’experts internationaux, pour s’attaquer au problème afin de tirer au claire ce qui s’est passé et de situer les responsabilités ; mais ces études ont été empêchées par les décisions prises par la Cour constitutionnelle arménienne à l’époque qui a refusé d’ouvrir les archives des deux côtés et de permettre aux scientifiques de mener les recherches nécessaires.

18 Février 2019 - 24 Février 2019

  • nov 26, 2018 - dec 02, 2018
  • dec 03, 2018 - dec 09, 2018
  • dec 10, 2018 - dec 16, 2018
  • dec 17, 2018 - dec 23, 2018
  • dec 24, 2018 - dec 30, 2018
  • dec 31, 2018 - jan 06, 2019
  • jan 07, 2019 - jan 13, 2019
  • jan 14, 2019 - jan 20, 2019
  • jan 21, 2019 - jan 27, 2019
  • jan 28, 2019 - fév 03, 2019
  • fév 04, 2019 - fév 10, 2019
  • fév 11, 2019 - fév 17, 2019
  • fév 18, 2019 - fév 24, 2019
  • fév 25, 2019 - mar 03, 2019
  • mar 04, 2019 - mar 10, 2019
  • mar 11, 2019 - mar 17, 2019
  • mar 18, 2019 - mar 24, 2019
  • mar 25, 2019 - mar 31, 2019
  • avr 01, 2019 - avr 07, 2019
  • avr 08, 2019 - avr 14, 2019
  • avr 15, 2019 - avr 21, 2019
  • avr 22, 2019 - avr 28, 2019
  • avr 29, 2019 - mai 05, 2019
  • mai 06, 2019 - mai 12, 2019
  • mai 13, 2019 - mai 19, 2019
lun18
mar19
mer20
jeu21
ven22
sam23
dim24

05fév(fév 5)0 h 00 min28(fév 28)0 h 00 minAppel à candidature pour le Concours Startups FIDEA 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus

X