Alassane Ouattara: « le Franc CFA est notre monnaie… des gens en parlent sans savoir de quoi ils parlent »

La polémique autour du franc CFA continue de faire le tour du monde et agace au plus haut point, certains dirigeants africains, qui ne veulent pas s’en débarrasser. En visite en France, le président ivoirien se fait le défenseur du franc Cfa et indique ne pas comprendre « ce faux débat sur le franc CFA ».

Le président ivoirien Alassane Ouattara, a exprimé son ras le bol par rapport à la diabolisation du franc CFA, par certaines personnalités africaines et du monde. Pour lui, ceux qui imputent à cette monnaie le sous-développement de l’Afrique et sa stagnation dans la misère malgré ses ressources énormes, ne savent rien de ce dont ils parlent. « Je ne veux pas faire manque d’humilité, moi j’ai été directeur des études de la banque centrale de l’Afrique centrale qui émet le Franc CFA, j’ai été vice-gouverneur, j’ai été gouverneur de la BCEAO, j’ai été directeur général adjoint du fond monétaire international, alors je crois qu’il faut que ce débat cesse. Que des gens en parlent sans savoir de quoi ils parlent », s’est exclamé le président.

Ouattara a indiqué que le franc CFA a été mis en place et adopté librement par les pays africains ; pour lui, il n’y a donc pas débat et donc, le problème de ceux qui n’en veulent plus, se trouverait ailleurs.

« Le Franc CFA est notre monnaie, c’est la monnaie des pays qui ont librement consentis et qui l’ont mis en place de manière souveraine et ce, depuis l’indépendance. Le Franc CFA est plus ancien que l’euro et personne ne parle de l’euro et cela ne semble pas poser problème. Je ne comprends pas ce faux débat sur le franc CFA. Je tenais à le préciser », a affirmé Alassane Ouattara depuis Paris.

Craintes pour la monnaie unique de la CEDEAO ?

La réaction de Ouattara fait suite à sa rencontre avec le président français Emmanuel Macron à l’Elysée vendredi ; plusieurs observateurs africains et les internautes ont réagi sur les réseaux sociaux, indiquant que le président ivoirien vient de démontrer clairement son attachement au CFA et son manque de volonté de s’en débarrasser comme le souhaitent bon nombres d’africains. La CEDEAO, dont fait partie la Côte d’Ivoire, envisage de créer à l’horizon 2020, une monnaie unique de l’organisation, qui bien entendu mettra fin au CFA, dans les pays membres qui en usent.

Mais avec cette position plus que tranchée du président Ouattara, on en arrive à se poser la question de savoir si ce projet aboutirait. Les pays anglophones de la CEDEAO avaient dénoncé un manque de volonté de la part des francophones en ce qui concerne la mise en place de cette future monnaie. Que vont devenir les travaux de la CEDEAO ? pour le moment, plusieurs experts expriment leur doute sur la future monnaie de la CEDEAO craignant qu’il ne s’agisse que d’un simple changement de nom au CFA.

1 commentaire
  1. P. Kassa dit

    On te comprend OUATARA. Tu as été placé par la France et ta belle famille est LA-BAS. Mais nous, on a rien y voir! En marge de tout le dérapage intellectuel au quel on assiste, c’est une de ces grosses offenses pour nous les pauvres d’Afrique!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus