Affaire Tchiza séquestrée: 15 ans de prison assortie d’une amende pour Michelle Kaleta

La justice congolaise a annoncée le verdict dans l’affaire dite de ”Tchiza séquestrée et battue”, impliquant Gladys Lokolonga par Michelle Kaleta.

Michelle Kaleta, la supposée épouse légitime qui s’en est prise à la docile Glady’s, maîtresse de son mari pour une simple scène de ménage a été condamnée lundi 04 février 2019 à 15 ans d’emprisonnement pour séquestration et violence physique sur la maîtresse de son mari et 7 millions d’amende pour atteinte a son intégrité physique. Pour rappel, il y a quelques jours, des vidéos diffusées sur les médias sociaux suscitaient, de la révolte et de la colère.

Retour sur les faits…

Michelle Kaleta Komeyan Omba a séquestré puis jouer avec les parties intimes de Gladys qu’elle soupçonnait de coucher avec son mari. Durant deux jours, avec la complicité de ses proches, l’indélicate a violenté, violer, mise à poils, montrer les parties intimes de sa soi-disant rivale, Gladys Lokolonga. Le constat est visible, dans les vidéos, on voit Michelle littéralement sur la tête de Gladys lui assénant des coups sous le regard moqueur de ses sœurs qui filment et dont on entend les éclats de rires. Dans d’autres séquences, Gladys supplie de toutes ses larmes sans que Michelle ne soit attendrie. Certains extraits mettent en scène les coups de ceinture de Michelle. ”J’ai été séquestrée pendant plusieurs jours. Michelle qui est lesbienne a voulu au delà de la bastonnade, abuser de moi…” a témoigné Gladys.

Le flou autour de la pomme de discorde…

Plusieurs versions circulent mais se ressemblent presque. Tout a commencé par une brève relation amoureuse entre deux personnes. Gladys, la jeune dame séquestrée est sortie avec le Mari de la séquestreuse du nom de Michelle Kaleta Komeyan Omba une seule fois lors de son passage au Congo en mars 2018. Mais après ce bref idylle, la jeune fille a décidé de mettre un terme à cette relation hasardeuse, en le lui signifiant à plusieurs reprises lors de leur communication sur Facebook.

Michelle Kaleta Komeyan Omba a découvert l’infidélité de son mari à travers la messagerie de  Facebook de celui-ci. M. “Ma femme est au courant pour notre relation donc fait attention et écris moi désormais à ce numéro qui n’était autre que le numéro Whatsapp de la dame séquestreuse » a t-elle envoyé. Et à Gladys de répondre: ” Comment tu as pu laisser ce genre de conversation traîner si tu savais que tu étais marié. De toutes les façons entre nous deux, c’est fini depuis”. Après avoir insisté pendant plusieurs jours qu’ils se rencontrent, la fille accepta. C’est ainsi qu’elle s’est jetée involontairement dans la gueule du loup.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus