Zambie: des chinois arrêtés pour culture de cannabis

La Zambie a procédé à l’arrestation de 12 ouvriers chinois les accusant d’avoir cultivé du cannabis sans permis, rapporte jeudi 10 janvier, un haut responsable du gouvernement.

Selon les autorités, le groupe d’ouvriers était basé à Chipata, dans la province orientale de la Zambie, où il était en train de construire un studio pour la Zambia National Broadcasting Corporation. « Il est vraiment regrettable que les 12 aient été arrêtés pour culture de cannabis », a déclaré à l’AFP, la secrétaire permanente du gouvernement provincial, Chanda Kasolo, indiquant que « l’arrestation est vraiment regrettable car elle retardera les travaux de construction ».

Dans un communiqué, l’instance zambienne de lutte contre la drogue, la commission de la lutte antidrogue (DEC), a déclaré dans un communiqué que les 12 personnes avaient été arrêtées lundi et que 6,2 kg de plantes avaient été déracinées. En Zambie, la culture, la vente et la consommation à des récréatives sont illégales. Cependant, la culture de cannabis à des fins médicales est autorisée à condition que cette autorisation soit accordée par le ministère de la Santé. Les 12 ouvriers chinois risquent jusqu’à cinq ans de prison, si la justice établit leur culpabilité. Le sentiment anti-chinois en Zambie a grandi à la suite de contrats lucratifs attribués à Beijing, en particulier dans le secteur de la construction, et du fait que le gouvernement a une énorme dette financière envers le géant asiatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. Accepter En savoir plus