Accueil » Sénégal – Présidentielle: Quand Macky Sall fragilise l’opposition
Politique

Sénégal – Présidentielle: Quand Macky Sall fragilise l’opposition

Ph; Macky Sall-RFI

Le président sortant et candidat à sa propre succession à la présidentielle du 24 février 2019 au Sénégal, Macky Sall; affûte bien ses armes pour gagner la bataille électorale afin de briguer un nouveau mandat.

La transhumance politique qui s’observe à cette approche de l’élection présidentielle au Sénégal, profite bien au chef de l’Etat Macky Sall. En effet, après avoir pêché dans l’opposition la maire de Podor, une dissidente socialiste, qui s’affichait hostile à l’actuel chef de l’État ; le président Macky Sall a annoncé que d’autres leaders de l’opposition vont transhumer en sa faveur dans les tous prochains jours. L’annonce a été faite à l’occasion de l’installation de son Directoire de campagne. A en croire Macky Sall, il s’agit de certains candidats recalés à l’élection présidentielle du 24 février prochain, dont il a tais les noms pour l’instant.

« Il n’y a pas de transhumance qui tienne. Ce qu’il y a, c’est le choix lucide et raisonné du candidat le mieux placé », a déclaré le président Macky Sall cité par senenews.

Cette nouvelle annonce du président Macky Sall va sans nul doute installer un climat d’inconfort au sein de la coalition des 25 candidats de l’opposition recalés à la présidentielle du 24 février 2019. C’est donc une nouvelle offensive de la mouvance qui vient d’être dévoilée à l’opposition qui déjà, est fragilisée par l’invalidation de la candidature de Karim Wade et Khalifa Sall qui ont une côte de popularité assez élevée. Le Conseil Constitutionnel avait validé 5 dossiers de candidatures à savoir : Me Madické Niang, Issa Sall du PUR, Macky Sall de Benno, Ousmane Sonko de Pastef et Idrissa Seck de Rewmi.

A Lire Aussi

Ouganda: la police disperse les partisans de Bobi Wine, candidat à la présidentielle

Modeste Dossou

Mali: le nouveau premier ministre est enfin connu

Modeste Dossou

Côte d’Ivoire: Simone Gbagbo fait mal à Man, l’euphorie à son comble

Modeste Dossou

France: Emmanuel Macron et sa « clique » de plus en plus mal aimés des français (Sondage)

Modeste Dossou

Russie – Ukraine: le comédien Volodymyr Zelenskiy, prochain interlocuteur de Vladimir Poutine

Modeste Dossou

Soudan : la tension monte alors que les pourparlers avec le conseil militaire sont suspendus

Modeste Dossou

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site." Accepter En Savoir Plus