gaetane

Sénégal – Invalidation de la candidature de Karim Wade: le Pds s’insurge

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) n’a pas encore renoncé à sa participation à l’élection présidentielle prévue pour le 24 février 2019. Ce, malgré l’élimination de la candidature de leur leader charismatique Karim Wade.

Suite au verdict du Conseil Constitutionnel portant invalidation de la candidature du fils de l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade, Karim Wade, son parti est en passe de saisir l’instance judiciaire avec un recours dans l’espoir de voir son candidat revenir sur la liste définitive.

«Nous sommes prêts à déposer le recours dans le délai prévu par le Code électoral. Par ailleurs, nous ne laisserons pas à Macky Sall le soin de nous dicter sa trajectoire, en nous imposant des personnes avec qui il veut s’affronter. La démocratie, ce n’est pas ce jeu-là», a affirmé le responsable libéral Assane Ba sur les ondes de Sud fm.

Et d’ajouter que par rapport à ces aspects, le parti est prêts à se sacrifier jusqu’au dernier souffle pour faire en sorte que la démocratie règne dans ce pays.

Pour rappel, sur les 27 dossiers initialement déposés en décembre, le Conseil constitutionnel, n’a finalement validé que cinq candidatures dont : Me Madické Niang, Issa Sall du PUR, Macky Sall de Benno, Ousmane Sonko de Pastef et Idrissa Seck de Rewmi et Karim Wade et Macky Sall ont finalement été mis hors course. Pour cause, la confirmation le 3 janvier 2019 de la condamnation de l’ex-maire de Dakar Khalifa Sall à « cinq ans de prison ferme dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie »   et celle de Karim Wade à « six ans de prison, en 2015, pour enrichissement illicite »ce qui les empêche théoriquement de s’inscrire sur les listes électorales, selon le nouveau code électoral. Mais les avocats des deux hommes politiques exigent le contraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.