Santé: le plaisir sexuel dépend t-il de la taille du p3nis?

L’Homme est un être sexué. A ce titre, il recherche du plaisir ou à donner du plaisir. Mais différentes questions se posent: sommes-nous compatibles sexuellement ? La compatibilité sexuelle physique, c’est quoi ? Deux corps ont-il besoin d’être compatibles sexuellement ? Les réponses à ces questions sont de plusieurs ordres, nous explique Catherine, enseignante en sexologie.

A toutes ces interrogations, nous pouvons répondre par OUI et NON, nous dit Catherine Solano. Elle est  médecin-sexologue, andrologue et enseignante en sexologie. Elle a notamment écrit, chez Robert Laffont, Prévenir, avec Philippe Presles, Les Trois Cerveaux sexuels et La Mécanique sexuelle des hommes. Elle consulte à l’hôpital Cochin, dans le service du professeur Debré, et enseigne la sexologie à l’université de Louvain-la-Neuve en Belgique. Elle collabore à plusieurs émissions de télévision, écrit pour la presse, et tient les chroniques sexologies et psychologie du site www.e-sante.fr.

Deux corps ont-il besoin d’être compatibles sexuellement ?

Oui et non. Oui, parce que pour éprouver du plaisir sexuel, il faut que l’emboîtement sexuel des corps se fasse. Car c’est le contact intime qui est à l’origine des pressions et des frottements déclenchant le plaisir.

Avant de vous inquiéter de la taille de votre pénis, sachez qu’il n’y a rien d’anormal s’il mesure, au repos, entre 7 cm et 11 cm. Une étude britannique parue en 2015 dans la revue spécialisée BJU International, explique que la taille moyenne d’un pénis en érection atteint environ 13,32 cm. La circonférence a également été mesurée : en moyenne, elle est de 9,31 cm au repos et de 11,66 cm en érection. Ce résultat intervient après avoir étudié le sexe de 15 500 hommes.

Le sexe masculin peut-il être trop étroit pour donner du plaisir ?

Non,  car la largeur du vagin ici est de zéro cm. On dit que le vagin est une cavité virtuelle. Ses deux parois se touchent. Donc quand le pénis entre, ces deux parois s’écartent. Le pénis ne peut donc pas être au large dans le vagin, même quand il est plutôt étroit, même si certaines femmes se plaignent en disant que le pénis de leur partenaire est trop fin et qu’elles éprouvent peu de sensations. Alors, on peut se demander pourquoi ?

Quand une femme se plaint en disant que le sexe de son partenaire est trop fin, en réalité, c’est son vagin à elle qui est hypotonique, c’est-à-dire que ses parois ne sont pas suffisamment fermes. En effet, même quand le pénis touche les parois du vagin, ce qui provoque le plaisir, c’est la pression appuyée. Si les parois du vagin sont trop peu toniques, un peu molles, elles s’enfoncent au lieu de résister et la femme ressent peu de pression, donc peu de plaisir.

La taille du pénis a-t-elle de l’importance pour donner du plaisir à une femme lors d’une relation sexuelle ?

Beaucoup pensent que OUI. D’où certains hommes craignent que la taille du pénis ne soit pas suffisante pour atteindre les zones de plaisir de leur partenaire. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire de parcourir des kilomètres, puisse que le clitoris, à l’entrée du vagin, est une zone très érogène. Et le fameux point G est situé à environ 4 cm de l’entrée du vagin. C’est tout à fait accessible, même pour les moins grands.

Quand on demande aux femmes si la taille du pénis de leur partenaire a de l’importance, leur réponse est  toujours presque non. Et pourtant, les hommes sont souvent complexés par la taille de leur pénis.

Si votre sexe mesure 12 cm, c’est qu’il est dans la norme, car, en moyenne, la taille du pénis en érection est de 12 à 17 cm. Vous n’avez donc aucune raison de vous sentir complexé. Sachez d’abord que beaucoup d’hommes estiment mal la taille de leur pénis. Il se mesure à partir du pubis où il s’attache, et non à partir de la peau. Ce qui représente souvent 1 à 2 cm de différence.

D’autre part, pensez-vous vraiment qu’une femme soit très intéressée par la taille du pénis de son partenaire ? La réponse est presque toujours non. Si elle en parle, c’est souvent pour dire en consultation : “Mon ami a un pénis très gros, j’ai peur d’avoir mal… ”

La zone la plus sensible du vagin se situe à moins de 4 cm de son entrée. La taille de votre pénis est donc amplement suffisante pour atteindre cet endroit, puisque la profondeur du vagin au repos est de 7 à 10 cm, comme le pénis en état d’excitation, il s’allonge pour mesurer 12 cm en moyenne.

Si une femme ressent tout de même des douleurs qu’elle attribue à la taille du sexe de son partenaire, l’essentiel est d’allonger la durée des préliminaires afin de relaxer le vagin, de pratiquer une pénétration très douce pour que le bout du pénis s’adapte, et éventuellement d’ajouter du gel, car la difficulté peut venir d’un manque de lubrification.

Que faire quand une femme connaît ce souci d’hypotonie et donc éprouve peu de sensations de plaisir pendant les relations sexuelles ?

Il faut que cette femme muscle les parois de son vagin, pour les tonifier. Pour cela, elle doit pratiquer de la musculation du périnée qui tonifie les muscles entourant le vagin. Parce qu’on ne tonifie pas la paroi du vagin elle-même, mais les muscles qui l’entourent. Cette femme peut apprendre cette musculation chez un kinésithérapeute spécialisé en rééducation après accouchement. Car après l’accouchement, remuscler le périnée est très important pour retrouver de bonnes sensations sexuelles. Mais ce n’est pas le seul moment de la vie où cela peut se pratiquer. C’est parfois tout aussi nécessaire avant d’avoir un enfant, ou bien, longtemps après.

Certains couples se plaignent aussi d’incompatibilité de postures. Par exemple, telle position sexuelle entraîne des douleurs chez la femme ou chez l’homme… Pourquoi ?

Il faut savoir que même quand tout va bien, chaque couple a des postures impossibles à réaliser. En effet, l’inclinaison du pénis varie beaucoup chez l’homme. Il peut être courbé vers le haut et plus ou moins courbé, vers le bas, vers la droite ou la gauche. Du coup, certaines postures vont tirer sur les racines et lui faire mal. Il s’agit de postures qui ne lui conviennent pas. Pour la femme, c’est la même chose. Le vagin, même, si on ne le voit pas de l’extérieur, a des inclinaisons variées. Et dans certaines postures, il ne se sent pas bien, et envoie à la femme des signaux de douleurs. Donc au total, chaque couple peut découvrir des positions sexuelles dans lesquelles, il éprouve beaucoup de plaisir, et d’autres qui ne lui conviennent pas. Et ces postures sont très variables selon les couples.

1 commentaire
  1. Saïd dit

    Salut chère Médecin de Bénin. Je vous remercie infiniment de tous mon cœur de vos nobles recherches concernant le plaisir sexuel entre les partenaires et aussi vous explications précises pour la norme du pénis. Thank you for your help. Que Dieu vous bénie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus