gaetane

Rencontre Yayi et Soglo ce Weekend: la division de l’opposition préoccupe les deux personnalités

Les deux anciens président de la République Nicéphore Dieu-donné Soglo et Thomas Boni Yayi se sont rencontrés ce weekend. Des tractations pour aller à l’élection législative de 2019 sur une liste unique étaient au cœur des discussions.

Les négociations s’intensifient dans les différents chapelles politiques à quelques mois des élections législatives d’Avril 2019. Au sein de l’opposition, malgré le démon de division qui semble mettre en échec la volonté d’aller aux élections en rangs serrés , des personnalités continuent de croire à l’union.C’est le cas des présidents d’honneurs du parti de la Renaissance du Bénin et du parti des forces cauris pour un Bénin émergent.

[su_heading size= »17″]A Lire aussi:Bénin: Yayi Boni invite l’opposition à s’unir pour libérer l’assemblée nationale [/su_heading]

En effet, les anciens présidents Nicephore Soglo et Yayi Boni se sont encore rencontrés ce weekend pour aplanir leur différend. La confection d’une liste consensuelle et unie était l’objet des échanges entres les deux personnalités. Cette rencontre intervient à une période où le parti Restaurer l’Espoir de l’ancien ministre, Candide Azannai et le parti union social libéral de Sébastien Ajavon entre dans un bras de fer qui risque de desservir l’opposition.

[su_heading size= »17″]A Lire aussi:Bénin – Guerre froide au sein de l’opposition: Guy Mitokpè livre sa part de vérité [/su_heading]

Selon des sources proches du parti des forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), l’unité tant voulue par la population au sein de l’opposition reste un défi réalisable et la rencontre entre les deux anciens présidents augure de bons auspices pour l’opposition. Selon des indiscrétions, le président-Maire Nicephore Soglo entend peser de tout son poids pour parvenir à unir toutes les forces de l’opposition sur une liste unique  en vue de l’élection législative à venir. Au moment où les deux anciens présidents réfléchissent pour une liste consensuelle de l’opposition, le parti restaurer l’Espoir et l’union social libéral s’accusent mutuellement ne percevant pas que sur le terrain les blocs de la mouvance multiplient des rencontres avec la base, organisent des meetings de restitution ou de présentation de leur logo.

 

2 commentaires
  1. Arold ayadji dit

    Que l’opposition s’unissent vraiment pour battre ce bloc de virement corrompus qui font croire à la population qu’ils font un travail incroyable, ils ne sont pas les seigneurs ils sont tous corrompus

  2. Lol dit

    L’individu qui oeuvre pour l’opposition ne vise pas un lendemain meilleur nous avons tous vu leur gestion Yayi on ne peut même pas qualifier sa gestion avec des éléphants arc en ciel Soglo qui oeuvre pour le détournement le car de son fils Adjavon je ne veux même pas parler

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.