RDC – Election de Félix Tshisekedi: la réaction « mi figue mi raisin » de l’Union Européenne

Suite aux élections du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC), dont l’issu donne la victoire à l’opposant Félix Tshisekedi, l’Union Européenne par le canal de son site officiel a exprimé sa satisfaction quant-à la tenue des élections, mais aussi a déploré la situation post-électorale peu reluisante.

L’attente des congolais a pris fin ce 10 janvier 2019. Félix Tshisekedi a été proclamé vainqueur de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 par la Commission électorale. Il s’impose devant l’autre opposant Martin Fayulu et le candidat du pouvoir, Emmanuel Shadary.

Pour l’Union européenne, ces  » résultats préliminaires sont contestés par une partie de l’opposition et de l’observation nationale, en particulier par la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO). Il est dès lors important pour la crédibilité du processus et la sincérité du scrutin que la CENI poursuive son travail conformément à la loi électorale, avec notamment la publication des procès-verbaux de chaque centre local de compilation des résultats ».

Suite à l’annonce de ces résultats, des manifestations de contestations ont éclaté dans le pays faisant plusieurs morts. Une situation déplorée par l’institution. « Nous exprimons nos condoléances aux familles et proches des victimes des violences dans plusieurs villes du pays. A ce moment critique pour la transition démocratique du pays, il est essentiel que tous les acteurs politiques s’abstiennent de tout recours à la violence ». a précisé le communiqué.

Enfin, comme Washington, l’Union européenne a montré la voie à suivre pour tenter d’obtenir la vérité sur ce vote.  « toute contestation des résultats doit se faire pacifiquement, par le recours aux procédures prévues et le dialogue politique entre toutes les parties prenantes, pour permettre au processus démocratique d’être mené jusqu’à son terme. » a indiqué la porte-parole Maja KOCIJANCIC.

Selon les résultats publiés par la CENI, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo l’a emporté avec 7.051.013 soit 38,57%. Il est suivi de Martin Fayulu Madidi avec 6.366.732 soit 34,83% et d’Emmanuel Shadary avec 4.357.359 soit 23,84%. Le taux de participation à ce scrutin est de 47,56%, selon la commission électorale. Mais suite à ces résultats,

  • Martin Fayulu dénonce ses résultats et évoque un « hold-up » électoral
  • La France et la Belgique mettent en doute le résultat de cette élection
  • La Cenco affirme que les résultats ne correspondent pas à leurs observations
  • Les États-Unis « ont pris note »  de ces résultats et mettent en garde contre toute forme de violence.
  • L’Union Africaine a « exhorté le peuple congolais à promouvoir la paix et les vertus démocratiques ».
[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus