Que comprendre du cadeau de Gianni Infantino à Patrice Talon et Faure Gnassingbé?

C’est presque passé inaperçu devant les radars médiatiques sauf sur les réseaux sociaux où les interprétations ont été faites de diverses manières et très divergentes. Et pourtant, l’offre de maillot au dossard numéro 9 du président de la Fifa à Patrice Talon et Faure Gnassingbé est un message fort de Gianni Infantino qui a bien tout son sens et son utilité.

Le président de la fédération internationale de football (FIFA) a effectué en milieu de semaine, une tournée africaine où il a rencontré le président béninois Patrice Talon. A la fin de leur entretien, Gianni Infantino a offert un maillot flanqué du dossard 9 au numéro 1 béninois. Un geste que l’hôte de Patrice Talon avait effectué précédemment au président togolais Faure Gnassingbé. Sur les réseaux sociaux, les commentaire sont allés de bon train et chaque internaute y allait selon ses humeurs.  Mais que signifie en réalité un tel geste de la part de Gianni Infantino?

Un regard dans le rétroviseur de l’histoire, nous renseigne que pour envoyer un message d’un royaume à un autre, nos ancêtres utilisaient des objets symboliques qui parlent au delà de leur aspect physique. C’est donc dans cette optique que nous devrions voir et analyser le geste de Gianni Infantino afin d’entrevoir le message fort et plein de sagesse que ce dernier a adressé à la nation béninoise tout comme togolaise.

En effet, le numéro 9 inscrit sur les deux maillots n’est pas du hasard, car visiblement les Écureuils du Bénin comme les Éperviers du Togo qui, bientôt vont croiser les crampons pour le compte de la dernière journée des éliminatoires Can Egypte 2019, souffrent tous deux, d’un attaquant de pointe. Cet homme capable de changer tout seul la donne dans les situations les plus pénibles du rectangle vert. Le tout ne suffit pas d’avoir un meilleur bloc défensif, mais avoir en plus un attaquant à l’instar de Cristiano Ronaldo et Lionnel Messi, capable de faire la différence et de porter son équipe, est un tremplin indéniable. Si depuis le départ de Razak Omotoyossi l’attaque béninoise peine à retrouver ses marques de noblesse, il n’en demeure pas moins que l’âge semble avoir raison sur le rendement footballistique du plus vieux Épervier du Togo, Emmanuel Adebayor. Ainsi, le message du président de la FIFA a donc tout son sens surtout quand on se permet de faire un rapprochement politique.

Du point de vue de la politique,  les deux hommes portent des casquettes de la plus haute distinction. Ces derniers sont les présidents de leurs pays et donc la tête de leur nation tout comme le numéro 9 qui renvoie à un attaquant de pointe. Ce footballeur imaginaire qui a pour mission de marquer des buts et porter en triomphe son équipe. Gianni Infantino par son geste appelle donc Patrice Talon et Faure Gnassingbé à marquer la différence afin de corriger le tir pour donner un sourire inoubliable au peuple.

[add_eventon_wv show_et_ft_img="yes" ux_val="4" event_order="DESC" ]

1 commentaire
  1. Charles dit

    A moins d’être dans la tête du Président de la FIFA ou membre de sa cellule de Com…votre position n’est rien d’autre qu’une interprétation de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. AccepterEn savoir plus