gaetane

Présidentielle en RDC: Martin Fayulu revendique la victoire avec 61% des voix

Les résultats de l’élection présidentielle du 30 décembre 2018 en République Démocratique du Congo publiés par la Céni dans la nuit du mercredi à jeudi 10 janvier 2019 seront sur la table des contentieux électoraux dans les tous prochains jours. Et pour cause : L’opposant, Martin Fayulu annonce qu’il envisage déposer un recours contre la victoire de Félix Tshisekedi.

Après la vague de contestations verbales des résultats provisoires proclamés par la Commission électorale qui donnent la victoire avec plus de 8 millions de voix, soit environs 38% des suffrages exprimés en faveur de  l’opposant Félix Tshisekedi, fils de l’opposant historique Étienne TSHISEKEDI depuis l’époque de Mobutu, devant Martin Fayulu (34,8%) et Emmanuel Shadary (23,8%) soutenu par le président sortant Joseph Kabila, les contestataires comptent maintenant entamer des procédures judiciaires. C’est du moins, ce qui ressort de la nouvelle déclaration de l’opposant Martin Fayulu, arrivé deuxième selon la Commission électorale. Ce dernier a annoncé qu’il déposera ce samedi un recours contre la victoire de Félix Tshisekedi devant la Cour constitutionnelle.

Pour rappel, cette revendication de la victoire du camp Fayulu avec 61% intervient dans un contexte où, la France, la Belgique et l’Eglise Catholique congolaise émettent des doutes sur les résultats proclamés par la Céni. Ces dernières estiment que les données publiées par la Céni portant en triomphe Félix Tshisekedi souffrent de partialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.