«Pourquoi ne meurs-tu pas?» Une araignée sème la panique en Australie

Dans la banlieue de Perth, en Australie, la police a débarqué au domicile d’un particulier dont les cris et menaces de mort avaient alerté un passant. Mais rien à voir avec un homicide… Cet Australien arachnophobe pourchassait simplement une araignée !

« Pourquoi est-ce que tu ne meurs pas? » avec des pleurs d’enfant en bruit de fond. C’est ce contexte qui a poussé un passant de Perth à contacter la police pour tentative de meurtre. Une fois sur place, les autorités se sont vite rendu compte qu’il s’agissait d’une illusion et que l’homme entendu s’en prenait tout simplement à une araignée, animal dont il a une peur bleue. Gêné par la situation, l’Australien s’est excusé du dérangement auprès des autorités alors que la police a affirmé qu’il n’y avait eu « aucun blessé durant l’intervention, sauf l’araignée. »

Un post supprimé de Twitter

Mercredi matin, sur son compte​ Twitter, le service de police a fait part de la drôle d’histoire en partageant des captures d’écran du rapport avant de les supprimer subitement. Les contenus auraient été retirés car ils étaient contraires au protocole de publication des communications internes des forces de l’ordre, rapporteThe Guardian.

« La police a parlé à toutes les parties qui ont expliqué que l’homme avait seulement essayé de tuer une araignée (Il en a très peur). L’individu s’est excusé pour la gêne occasionnée auprès de la police », indiquait le post Twitter. Et d’ajouter : « Aucune blessure relevée (sauf pour l’araignée). Aucune autre intervention de la police n’est requise ».

Une situation similaire en 2015

En 2015, à Sydney, des agents se sont rendus dans une maison où des coups violents et bruyants avaient inquiété des voisins. Ils y ont trouvé un homme jetant ses meubles sur une araignée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus